Philosophie pataphysique

vers page d' accueil


Geste des opinions du docteur lothaire liogieri

vents et marées 2

La Nef des Fous

 

 

 

 < A propos de spiritueux, avez-vous pensé, mon frère, à l'exercice de vos devoirs religieux ?

Il faut restaurer dignement les serviteurs de Dieu >

A. Jarry,

Onésime ou les Tribulations de Priou

*

< Les hommes sont en quête de paradis fermés >

La Sibylle pataphysique,

A propos des Minutes de sable mémorial

 

 

Prologue

 1. CREONS UNE SECTE...

( parodie )

2. LE MYTHE DU 21° SIECLE. ou l' Ascientologie

( détournement )

2.bis. F. Nietzsche : qu' il faut exploiter les crédules pour leur bien.

3. LES PERLES DU MECHANT DIEU. (2)

Candide au pays d' Allah. ( Etonnement )

4. AVERROES ET LE TRAITE DECISIF.

( patactualité de la théologie)

Spinoza : Herméneutique et exégèse critique.

( Autorités théologiques et politiques )

5. SUR LA PRESENCE REELLE.

( pastiche / farce )

Traité des trois imposteurs

6. A PROPOS DE LA JUSTIFICATION

( théologie, philosophie, 'pataphysique)

7. DE LA CROYANCE

( monologue intérieur dissertatif )

8. LES VISIONS DE NOTRE TEMPS.

( répertoire de coquecigrues )

8. bis BEATITUDES

( le Christ est né d' un oeuf fécondé par le Saint Esprit )

8. ter LE FALUN GONG

OU LE VRAI CLASSIQUE DU PATAPHYSIQUE IMPARFAIT.

9. LA RELIGION MORALE OU LE CATECHISME DES NOUVEAUX PHILOSOPHES.

Kant. E.Husserl. E.Lévinas. L.Ferry. A.Finkielkraut. ( édification )

10. LA RELIGION DANS LES LIMITES DE LA SIMPLE 'PATAPHYSIQUE.

( Bref vocabulaire 'pataphysique de l' expérience religieuse )

11. LES CONTES D' AUGUSTE

( histoire édifiante et véritable d' une affection philosophiste)

12. SANS FOI NI LOI LA 'PATAPHYSIQUE ?

( dialogue patasophique )

13. L' EPIPHANIE DE L ENFANT UBU AUX FRERES PATAGONS.

( rêve )

14. PROTOCOLES DES SAGES PATAGONS

( Placard patacrucien-Pastiche )

*

Pentecôtistes, Evangéliques, Charismatiques...

( épiphanie 2004 )

05.02.2000

 

 

patalipomènes

La nef des fous

 

< Ne crois rien de tout ce que l' on te dira, ne concède rien de tout ce que l' on te demandera,

ne fais rien de tout ce que l' on t' ordonnera.

Et en raison de cette leçon, prenons par cette voie, qui est celle du silence avisé

et du discernement qui enseignent à vivre >

Balthasar Gracian, Le Criticon 1. 7.

 

Prologue

 < Chimère, empoche la Phynance !

Tu as le dernier mot ainsi que le premier.

Car le réel est idiot avant d' être bavard >

Dämon Sir, Ubu au Paradis

 *

 Avant-Dire

 < 20 siècles après la naissance de l' hypothétique Nazaréen, de la Poldavie septentrionale un courant agnostique

appelé plus tard < Désertion 'pataphysique > gagna tout le nord-ouest de l' Europe, essaimant pour s' en aller ensuite < conquérir les Nations >.

D' inspiration kuniste, il préconisait pour l' Averti la recherche d' un contact permanent avec Sa Magnificence

par une attitude faite de modestie simple et d' accueil bienveillant.

Cette manière de spiritualité aussi insolite que curieuse s' exprima notamment dans l' Imitation du Père Ubu,

ouvrage appelé à demeurer au cours des siècles suivants un grand classique de la 'pataphysique. >

Bérenger l' Aquatintien, Vidame des Rèmes, Histoire de la 'pataphysique et des 'pataphysiciens

 

Imitation du Père Ubu ( Extrait )

 

J' écouterai ce que le Seigneur Ubu dit en moi.

Heureuse l' âme qui entend Sa Magnificence lui parler intérieurement, et qui reçoit de sa bouche la parole de confirmation !

Heureuses les oreilles toujours attentives à recueillir ce souffle malin, et ouvertes au bruit du monde !

Heureuses, encore une fois les oreilles qui écoutent les cymbales du monde, les voix qui retentissent au dehors, et la vérité qui enseigne au-dedans !

Heureux ceux qui pénètrent les mystères que la vésanie recèle, et qui, par des exercices de chaque jour, tâchent de se préparer à en davantage percer les secrets !

Heureux ceux dont la joie est de s' occuper d' Ubu le Père mais qui nonobstant se dégagent de tous les embarras du siècle !

( ... )

Considère ces choses, ô mon âme, et ferme aujourd' hui la porte de tes sens afin que tu puisses entendre ce que Sa Magnificence suggère en toi.

Recueille-toi !

Voici ce que te dis le Grand Inspiré :

< Je suis ta matière, ta paix et ta vie.

Demeure auprès de moi, et tu trouveras la joie. Jouis donc de tout ce qui passe. Et ne recherche rien de ce qui se prétend éternel.

Acquiesce à tout, veille à ton Curateur et sois lui fidèle, afin de parvenir à la vraie béatitude.>

L'Imitation du Père Ubu, Traduction Lânemais, 3, 1-2.

 

Créons une secte...

< L' art de faire paraître les choses, qui est l' art des arts... >

Balthasar Gracian

 

Polygame : -Vous me paraissez de fort belle humeur aujourd' hui Eutrapel...

Eutrapel : -... en effet... et de disposition d' esprit assez... luciférienne.

Polygame : -Ho! ho!... vous m' intéressez mon ami... peut-on savoir ce qui vous met ainsi en joie...

Eutrapel : -... Un fantasme récurrent, une vieille idée... la création d' une secte...

Polygame : -... Surprenante ambition... peut-on savoir quelle en est l'origine ?...

Eutrapel : -... la pulsion... poétique mon bon... Mais je vous sens dubitatif... Si! si!... le désir de créer, de passer à l' acte... d' élaborer une société potentielle... J' aime la sociologie fantastique... par ailleurs ni plus ni moins réelle ou fictive que l' autre... Cela remonte déjà à quelques années... J' eus l'occasion de visiter un site... merveilleux... Imaginez le panorama... Un relief montagneux dans un paysage quasi désertique, un lac de barrage.. des naïades au loin assez dévêtues, et à quelques lieues de là, sur un épaulement, parmi plusieurs statues géantes et grotesques, une inattendue " communauté " mixte d' adeptes ensorcelés par un illuminé bâtisseur de spirituel empire...

Polygame : -Vous avez visité ?...

Eutrapel : -Certainement... J' ai été introduit ... sans grande difficulté... on autorise les visites...

Polygame : -Et qu' avez-vous vu ?...

Eutrapel : -Des fous... mais gentils, accueillants... apparemment... satisfaits et débonnaires... toutefois bien protégés... on est reçu à l' entrée par une statue de la Vierge affublée... d' un fusil mitrailleur...

Polygame : - ?!... en effet... En avez-vous rapporté quelque chose...

Eutrapel : -Des photographies, quelques chromos à la gloire du Maître local, plusieurs ouvrages aussi... notamment celui-ci que vous pouvez ouvrir... le Guide des Egarés... composé sur le modèle d' un ancien grimoire du 12° Siècle... et grandement honoré d' une autre confrérie... qui a réussi celle-là... et au-delà de toutes ses espérances...

Polygame : - Je crois deviner de quoi vous parlez... Mais vous vouliez créer une secte, disiez-vous...

Eutrapel :- ... sur le papier... par jeu...

Polygame : - ... et pourquoi vous limiter ainsi à la fiction ?

Eutrapel : -... parce que mon ami, il me faudrait... y croire. Je devrais accréditer mes propres sottises... c' est là beaucoup me demander... et puis je n'ai aucune envie de contrefaire le roi... Cela convient aux ambitieux ou à certaines marionnettes pour Guignol et apologues selon Pascal... Aussi me tournerai-je vers la Sociologie virtuelle...

Désirez-vous m' assister dans l' élaboration du Nouveau Monde ?...

*

Polygame : -Mais pourquoi pas ...

Il faudrait tout d' abord commencer par lui donner un objet...

Eutrapel : -... toutes les sectes ont le même objet...

Polygame :- ... le même?... et lequel ?...

Eutrapel :- Le Salut... c' est pourquoi je vous propose de l' appeler Société du Salut...

Polygame : -Il nous faudra une doctrine, la matière d' un enseignement...

Eutrapel : -Ce ne sera pas difficile, il tiendra en quelques mots...

Polygame : -... et lesquels ?...

Eutrapel : -... le < Cosmos > , la < Vie >, L'< Amour >.. la < Rédemption >... et aussi la < Repentance >... ça marche fort ça, la < Repentance >...

Polygame : -Par Ubu-Cocu !... quelle artillerie conceptuelle... Vous ne lésinez pas...

Eutrapel : -Il faut ce qu' il faut... comment croyez-vous attirer le chaland ?... de gros concepts, des gros mots, des... révérends sans référents mais fortement chargés < de sens >... Ils veulent tous < du Sens >, ça les démange... il leur faut de la... matière et du mystère... non pas le savoir mais la poésie du savoir...

Polygame : -Comment allons-nous présenter les Arcanes de votre doctrine ?...

Eutrapel : -Un bon vieux syncrétisme fera l' affaire... de l' exotisme bien entendu et une dose de baliverneries façon nouvelles technologies et univers informatique... une parousie, une échéance, un millénium... pour entretenir l' espérance...

Polygame : -Ah! le principe < Espérance >...

De quoi alimenter les fantasmes et faire rêver en effet ...

Eutrapel : -... du Taoïsme pour la magie médicale... du Shintoïsme pour le naturalisme poétique... un zeste d' Hindouisme spéculatif... quelques pincées de mystiques soufie, hassidique et chrétienne... l' inévitable universalisme de la pitié universelle... du New Age aussi...

Polygame : -... pour les Américains...

Eutrapel : -... de l' ésotérisme Rosi-crucien et... les inévitables acrobaties du Yoga... Ce à quoi j' ajouterai le récit de mes propres exploits... moi le Fondateur... lors de mes vies antérieures, c' est évident... A tout Seigneur...

Polygame : -En somme la synthèse de la Philosophie universelle... la < Philosophia perennis >.

Voilà pour la Doctrine... Il nous faut maintenant une Règle...

Eutrapel : -Elle sera sévère, austère et bien contraignante... Le croyant - esprit faible d' ordinaire incapable de se donner par lui même un ordre, aime sentir la férule de l' Autorité qui le mène... Il entrera donc... dans les Ordres..

Point de temps mort ... du travail, de la prière, de la confession... publique et privée et, surtout, du jeûne...

Polygame :-... Excellent le jeûne, mon ami, pour bien abrutir, pour bien affaiblir, pour rendre docile aux ministres de la foi, ouvert à l' < Autre > et perméable aux saintes Balivernes de notre Nouvel Evangile.

Eutrapel : - Ne tolérer aucun temps mort, occuper les âmes et les libérer enfin de l'odieuse tentation de la réflexion privée... Décérébrer, beaucoup et continûment...

Polygame : -Des journées bien remplies, un emploi du temps saturé et peu de sommeil, le sommeil porte aux rêves, à l' imagination... notre adversaire, redoutable puissance trompeuse... au délire aussi, voire à l' odieuse pollution...

Eutrapel : -Aussi établirons-nous un Calendrier, une Légende dorée, une Vies des Saints; nous imaginerons des Apôtres, de plotiniens Eons et toute une hiérarchie céleste, à la manière du Pseudo-Denys, trait d' union de l' immanent et du Transcendant...

Polygame : -Sans nous limiter au temps... Nous aurons un Espace, que dis-je une géographie sacrée... avec temples, pierre de sacrifices, processions, chants et flagellations collectives...

Eutrapel : -Chaque semaine sera lu le récit des exploits du Fondateur et comment il est parvenu à repousser les forces du mal et autres hostilités... l' assemblée des fidèles écoutera en silence, les femmes et les hommes séparés... bien entendu...

Polygame : -... mais égaux dans le respect du même impératif catégorique de chasteté... société des Egaux...

Eutrapel : -Seul le Grand maître de l' Ordre jouira du droit réservé d' insémination des soeurs en âge de procréer...

Polygame : -... une descendance nombreuse apte à défendre la communauté...

Eutrapel :-... tout juste... et à chasser les Démons... D' ailleurs, comme en toute raisonnable paranoïa communautaire qui se respecte, il nous faudra des adversaires, des ennemis... beaucoup d'ennemis... Pour nourrir notre religion de l' Amour... nous mènerons des guerres potentielles ...

Polygame :-Nous organiserons des safaris nocturnes en 4*4 entre les miradors qui cernent notre propriété pour nous protéger des menées des Impies et nous nous lancerons à l' assaut des lémuriens.

Eutrapel : -... nous exterminerons les Envoyés des Mondes extérieurs...

Polygame : -... Et pour nous reposer nous consacrerons les fêtes dominicales à des cortèges chantés où -au son des flûtes et des tambourins... agenouillés, les Adeptes se prosterneront devant Vous Eutrapel...

Eutrapel :-Cela m' irait assez bien en effet... Et j' en suis virtuellement tout réjoui... Nous aurons aussi des Adeptes extérieurs... nous inventerons un Ordre désocculté... les Chevaliers d' Ascientologie... ils s'assureront de la propagande, rabattront les proies et collecteront les fonds..

Polygame : -Ils infiltreront aussi les politiques, ils essaimeront dans les Médias, et, reptiliens adroits subtils, ils s' insinueront dans les Comités de Sages et autres experts de la < Chose morale >... ils maçonneront des relations fécondes avec les Eglises, les Obédiences, les Sociétés de Pensée... les < Autorités spirituelles >...

Eutrapel :- ... ces nobles sectes patinées par le temps, qui nous ont précédés et qui ont réussi...

Et en leur compagnie ils contriuburont au Très Saint Généralisé et Oecuménique Décervelage de l' Humanité toute entière...

... Au triomphe de < la Loi >...

Polygame : -Notre oeuvre alors réalisée, notre idéal spirituel, religieux et social atteint, nous pourrons songer à notre départ, à notre exil vers les platoniciennes Iles Fortunées...

A moins que nous ne décidions auparavant de partir avec la caisse...

Eutrapel : -La vilaine pensée !... Non, non... Des funérailles gandioses seront au contraire l' ultime occasion de réunir le peuple des Adeptes et de conquérir la foi des derniers Ineptes...

Polygame : -Avec la satisfaction du devoir accompli... A la plus grande gloire du Père Ubu...

Un dernier point cependant... N' y aura-t-il pas un enseignement secret que les Grands Maîtres se transmettront lors de leur prise de fonction et se garderont bien de divulguer au profane, à l' Apprenti, au Compagnon, au Maître ?...

Eutrapel : -Bien sûr... celui qui correspond au < Trente-troisième degré > de notre Rite... Il stipulera cette antique mais sempiternelle vérité cachée au vulgaire et réservée au seul Grand Initié, à l' Unique , à ... l' Anarque :

< Rien n' est vrai, tout est permis ! >

( 5.05/2000 )

 

2. LE MYTHE DU 21 ° SIECLE

< Perinde ac cadaver >, Ignace de Loyola

< Je suis votre lumière, votre salut et votre loi... >, Potron-Jaquet Rubarbe, Ascientologue

*

 < Décervelez, tudez, coupez les oneilles, arrachez la finance jusqu' à la mort,

c' est la vie des Salopins, c' est le bonheur du Maître des Finances >, A. Jarry

 

Polygame : -Revenons à l' aliment spirituel, à la nourriture psychique qui comblera les espoirs et les fantasmes de nos Zélotes des premiers Cercles.

Eutrapel : -Il nous faut un mythe, un décor en trompe l'oeil...

Polygame : -... une machinerie de mirages susceptible de berner nos dupes.

Eutrapel : -... Un < mythe > est nécessaire à la constitution d' un groupe, d' une communauté ; mythe fondateur tout autant que justificateur. Depuis la Vétéro-testamentaire < Chute >, les simples -pas plus que la plupart des philosophes d' ailleurs, ne se peuvent passer de salut, de justification et de fondement.

Polygame : -Ils veulent des cautions, des garanties, des ... assurances tous risques... des <Fictions >...

Eutrapel : -Une fable, notre fable les contentera... Quel meilleure caution que les mots ?...

Polygame : -... Il nous suffira d' égarer... les < Egarés > pour les ... sauver !...

Eutrapel : -... le propre du < Sauveur > étant de faire accroire l' idée de < perdition >... afin de proposer ses Visions et son Apocalypse aux rustiques dont il se veut jouer.

Renversons donc le pieux Maïmonide et ses prodigieux fantasmes...

Polygame : -J' admire votre dialectique mon ami. Et je n' en attendais pas moins... d' un kuniste amoraliste 'pataphysicien. Nous leur ferons donc des contes qui leur tiendront lieu de preuves afin d' affermir leurs certitudes et leur < foi >... Mais lesquels ?...

Eutrapel : -C'est là la question... qu' est-ce qui peut bien alimenter aujourd' hui le besoin de croyance de nos congénères ?...

Polygame : -Constatons que les ressorts de la crédulité ne varient guère... Souffrance, Horreur de la mort, Puissance, Raison des choses, Richesse et Gloire, Espoir... constituent toujours sourdement ou explicitement le ferment des hallucinations individuelles et collectives... l' Ephémère et l' Imprévisible, bref la Précarité, demeurent la source des insatisfactions et des obsessions contemporaines...

Mais pour les calmer que vaut le baume des vieilles recettes traditionnelles ?...

Eutrapel : -Une cure de rajeunissement s' impose donc... Je vous propose en manière de Sotériologie... l' union de la Science et du Merveilleux... non plus l' Eternité mais la ... Sempiternité ...

Polygame : -... la < Science > rassure... le Merveilleux séduit et enthousiasme... la Sempiternité... Hé ! hé !... projet alléchant... une espèce d' Ascientologie ?...

Eutrapel : -C' est cela... la Rencontre de Peur et d' < ascientologique > Raison ...

Polygame : -Une belle allégorie en vérité... qui aurait fait les délices d' un Gracian... Ce sera donc là notre version du Mythe du 21° siècle... décrivons là...

Eutrapel : -Essayons... Il s' agit de proposer une < Fontaine de Jouvence >...

Polygame : -... à la manière de Lucas Cranach ?...

Eutrapel : -... vous pensez au tableau exposé à Dahlen, à Berlin... certes ... en moins poétique toutefois... Je passe à la Doctrine... un 'pataphysique détournement, un simulacre de Simulacre...... vous êtes avisé... vous n' aurez pas grand peine à exhumer l' original...

Polygame : -Soit : je vous écoute...

La Doctrine ascientologique 1 : le Rhôtan et le mental réactif

Eutrapel : -1.Commençons donc par le < Merveilleux >...

Le postulat de base de notre Ascientologie sera que l' homme est une entité spirituelle, un... < Rhôtan > -il rhôte... Il habite, dans la succession des différentes incarnations qu' il subit, un certain nombre de corps physiques...

2.Le Rhôtan devra être compris comme une expression individuelle de < Rhô >, le Principe des principes qui représente la < Source de la Vie >...

Polygame : -... un peu à la manière de l' Ontologie de Spinoza où le mode est l' expression de la Substance ?...

Eutrapel : -C'est cela... Défini approximativement, le Rhôtan sera âme mais aussi personne réelle, la continuation et la persistance de l' identité qui transcende le corps qui l' abrite.

3. A la manière de quelques Philosophes et de plusieurs Gourous, nous stipulerons que ce Rhôtant est immatériel et immortel ou, du moins, qu' il a la capacité d' être immortel et qu' il possède un <potentiel créatif infini >. Ce point est très important pour comprendre la suite... Il sera doté d' une capacité latente de contrôle de l' univers physique.

4. Nous affirmerons que les Rhôtans ont créé leur monde matériel, principalement en vue de leur propre satisfaction .

Polygame : -Pourquoi pas en effet...

5. Eutrapel : -Nous décréterons que, dans un passé lointain, les Rhôtans devinrent victimes de leur propre incarnation dans le temps, s' y emprisonnant, et permettant ainsi à leurs créations de limiter leurs capacités personnelles.

Polygame : -Effet boomerang de la frivolité et de l' imprévoyance...

6.Eutrapel : -Il arrive même aux dieux d' être futiles... et comme il se doit, ils en seront punis !... C'est pourquoi dans le monde actuel, les activités et les accomplissements des hommes seront devenus bien inférieurs à leur potentiel : encombrés du poids d' innombrables actions passées.

Polygame : -...ah ! la mémoire...

Eutrapel : -... désormais enregistrées dans leur < mental réactif >.

Polygame : -Ho, ho !... La jolie trouvaille conceptuelle...

Eutrapel : -Elle vous convient ?... j' en suis ravi... Nous postulerons que ce < mental réactif > produit une réponse irrationnelle et émotionnelle à tout ce qui lui rappelle la souffrance et le traumatisme des expériences passées ...dont il a souffert ou qu' il a infligées à autrui.

Polygame : -Toute sotériologie repose sur la souffrance et la culpabilité...

Eutrapel : -Le < mental réactif > s' imposera donc en dépit du contrôle exerçé par le sujet sur son corps et son environnement... s' il n' est capable de recouvrer ses véritables capacités spirituelles originelles... Voilà le point...

Polygame : -J' en devine la portée...

7. Eutrapel : -Généralisons... Même si en apparence l' < homme > est considéré comme fondamentalement < sain >, désireux et capable de survivre, l' altération ou pire, la perte de ses aptitudes, l' auront constitué en < espèce en danger >.

Polygame :-Voilà un début qui m' enchante... mais continuez Poète...

la doctrine ascientologique 2 : Réincarnation et karma

8. Eutrapel : -Nous affirmerons des Rhôtans qu' ils ont occupé d' innombrables corps depuis l' éternité des temps.

Polygame : -C'est bien la moindre des choses...

9. Eutrapel : -L' Ascientologie embrassera ainsi une Vision, qui -si elle en diffère sur certains points, partagera les chimères de la théorie de la réincarnation de l' Hindouisme et du Bouddhisme dévotionnel.

Polygame : -Elles ont fait leurs preuves en effet...

Eutrapel : -Selon cette noble < Voie > l' importance conférée par l' Ascientologie aux conséquences présentes et à venir des actions passées, la rapprochera de l' hypothèse orientale du < karma > ...

Polygame : -...vous évoquez la thèse des conséquences fâcheuses des actes < néfastes > ?...

10. Eutrapel : -En effet... En conséquence l' < idéal > pour un Rhôtan sera de n' effectuer que des actions rationnelles et d' < être cause >, cause de soi.. Il devra déterminer le cours des événements dans son environnement immédiat.

Polygame : -Cette idée est en analogie évidente avec le concept de la création du < bon karma par les actions salutaires >...

Eutrapel : ... certainement... même si les Ascientologues n' utiliseront pas ces concepts... Demeurons, certes, dans le cliché mais soyons résolument originaux !...

Polygame : -Les événements des vies antérieures affecteront donc le présent. Continuité substantielle du passé dans le présent...Soit.

11. Eutrapel : -Cependant au moyen des techniques développées par l' Ascientologie, il sera possible de...

Polygame : -... se les rappeler... et les sources spécifiques des problèmes actuels pourront ainsi être localisées.

Eutrapel: ... Vous comprenez vite... Ne seriez-vous pas déjà quelque peu initié ?... Telle sera en effet la base de la guérison spirituelle recherchée par le < Souffrant > ou prétendu tel...

Polygame : -Nous disposerons ainsi de l' opportunité de modifier les effets < karmiques > des actions passées... et je me sens déjà soulagé d' un lourd fardeau mon ami...

la doctrine ascientologique 3 : Les Plans de l' Être

12. Eutrapel : -C'est très bien ! ...et je devine que vous serez bientôt persuadé.... Selon notre Simulacre de simulacre, notre Ascientologie, l' existence pourra être considérée selon huit plans différents, chacun d' entre-eux valant comme une < dynamique >...

Polygame : -... une dynamique ?...

Eutrapel : -...oui :

< - Le plan du Moi, l' ardent désir d' existence du moi ;

- le plan sexuel... l' acte sexuel, l' unité familiale et le maintien de la famille ;

- la volonté d' exister, au sein d' un groupe ou d' une association telle qu' une église, une ville ou une nation ;

-le plan de la volonté de l' humanité à maintenir son existence ;

-l' existence et la volonté de survie du règne animal;

-l' aspiration ardente à la vie de l' ensemble de l' univers physique, la matière, l' énergie, le temps et l'espace ;

-l' aspiration ardente à la vie des esprits ... l' ensemble des phénomènes spirituels, ayant ou non une identité ;

-et finalement, le huitième plan : l' aspiration ardente à une existence sous forme d' infini, l' Être suprême, la dynamique de Dieu. >

Polygame : -Tous les modes de l' être seront ainsi couverts...

Eutrapel : -Cependant n' oubliez pas l' essentiel. L' Ascientologie sera en premier lieu préoccupée par la < survie >...

Polygame :-... C'est en effet l' opérateur conceptuel, la pierre de touche nécessaire à l' édification de notre secte...

Eutrapel : -... et la perpétuité de chacune de ces < dynamiques > sera perçue comme le but de la pratique.

Ainsi, même si au début de l' initiation la conduite du zélote sera orientée vers les gratifications spirituelles de nature personnelle, l' Ascientologue néophyte comprendra progressivement que sa vie présente n' est rien d' autre qu' un fragment de son existence continue, qu' en sa qualité de Rhôtan il est relié à tous les niveaux d' ordre ascendants, les huit dynamiques, et par conséquent, à l' existence et à la sempiternité de l' Être suprême ou infini, Rhô.

Polygame : - !...

*

Eutrapel : -Vous riez franchement.... ce n' est pourtant pas fini ; il nous faut passer maintenant à la thérapie...

Polygame : -Quelle imagination... et vous rencontrerez des nigauds pour donner dans ce galimatias ?...

Eutrapel : - Mais je l' espère bien... ce galimatias, comme vous dîtes, s'appuie d' ailleurs sur une bonne information... Remarquez que toute filiation de ce simulacre de doctrinal avec une Vision religieuse actuellement et planétairement enseignée ne saurait être que purement... fortuite...

Mais vous troublez mon inspiration... ou plutôt ma < réminiscence > ... je poursuis... Passons aux remèdes... N 'oubliez pas qu' il s'agit d' une sotériologie...

... la < Fontaine de Jouvence >...

Polygame : -...et qu' il faut des < égarés > pour autoriser l' intervention du Prêtre...

Eutrapel : -C'est en effet le Prêtre qui crée les Egarés pour s' en faire ensuite le Guide...

Polygame : -...< Et moi je vous le dis... >... Moïse, Jésus, saint Paul, Mohammed et... Maïmonide, ces géants de la fiction avaient tout compris...

La doctrine ascientologique 4 : la thérapie

13. Eutrapel : -A l' instar des fidèles des autres religions, l' intérêt des âmes pieuses attirées par notre Ascientologie ne sera évidemment que recherche d' un secours relatif à la souffrance et aux peines.

Polygame : -C'est là en effet l' attrait exercé par l' élément thérapeutique que l' on repère dans la plupart des < religions du salut >...

Eutrapel : -... à côté des enseignements plus mystiques, métaphysiques et spirituels que les croyants devront assimiler, au fur et à mesure que leur perception de la doctrine se précisera.

Les Novices prendront donc conscience de la possibilité d' améliorer leur vie et de rehausser leur niveau d'intelligence par le contrôle progressif de leur mental réactif .

Polygame : -Et comment ?...

Eutrapel : -Grâce à l' < Ecoute > mon ami...

Polygame : -... l' Ecoute ?...

Eutrapel : -Oui... prêtez donc... l'oreille et suivez-moi bien !... La communication en elle-même sera un moyen d' élever la < compréhension >. Utilisée avec efficacité et précision, elle deviendra le principal moyen de thérapie, permettant à l' individu de se libérer de l' emprisonnement qui le retient et le fait souffrir dans le monde matériel.

Affirmons donc que le Rhôtan pourra < évoquer son propre passé >... Il identifiera la nature des expériences traumatiques et, parvenant à la connaissance de lui-même, il échappera à cette inertie.

Polygame : -Poursuivez, mon bon...

la doctrine ascientologique 5 : L' Ecoute, moyen de la Thérapie

Eutrapel : -< L' échelle des valeurs > sera la première présentation faite au néophyte des bénéfices qu' il pourra tirer de l' Ascientologie. Elle indiquera une ascension spirituelle allant de la valeur émotionnelle, telle que l' apathie, le chagrin et la peur, à < l' enthousiasme > ... et aux niveaux plus avancés, pour le tout petit nombre...

Polygame : -... les Elus parmis les Elus car notre secte rassemblera un nouveau < Peuple élu >...

Eutrapel : -... la Sérénité.

Polygame : - Je comprends... Ce sera l' opportunité escomptée d éprouver de semblables expériences qui gagnera en premier lieu nos proies à la Doctrine.

14. Eutrapel : - Evidemment .... il faut un appât... La technique relative à une telle progression résidera en cette précieuse et inédite < Ecoute > que j' ai évoquée plus haut...

Polygame : - ?... pouvez-vous préciser ?..

Eutrapel :-...une série de questions précises, au cours de laquelle un Ascientologue formé à cet effet fera se remémorer l' individu des épisodes passés qui ont laissé dans son < mental réactif > une empreinte, un < engramme >, l' empêchant de se conduire rationnellement.

Polygame : -Et comment nommerons nous la procédure d' application de cette sotériologique technique ?...

Eutrapel : -... Je vous propose ... la < diarrhétique ou cacanétique >... cela vous convient-il ?...

Polygame : -... < diarrhétique...>... synthétique réminiscence...de < maïeutique >, de < purgation> et d' < abréaction > ... mélange de platonisme, d' éleusidienne catharsis et de psychanalyse...

Eutrapel : -Vous pouvez oser ces analogies...

Ce procédé par lequel un individu sera délivré des obstacles à la pensée rationnelle et progressera sur l' < échelle des valeurs >, améliorant ainsi ses spirituelles compétences, constituera donc la méthode à laquelle le Rhôtant devra son salut.

Polygame : -Prodigieuse < Capacité > que vous aviez tantôt caractérisée par l' expression : < être cause >.

Eutrapel : -Tout juste. C'est pourquoi le but ultime de l' initiation de nos zélotes sera l'état de < Rhôtant opérant >, savoir la faculté de < sortir du corps >... afin d' atteindre une condition libérée de toute physicalité.

Polygame : -Exister en vérité ce sera donc ... rhôter !

la doctrine ascientologique 6 : les moyens rationnels du salut

15. Eutrapel : -Rhôtons donc... La philosophie religieuse décrite ci-dessus...

Polygame : -... la < Fontaine de Sempiternité >...

Eutrapel : -... accompagnera en la fondant la pratique de l' Ascientologie. Elle sera là encore similaire à la philosophie du Véda, aux hymnes de la tradition hindouiste... ceux qui renferment un concept très voisin du < Cycle d' Action > de notre Ascientologie...

Polygame : -...le < cycle d' action > ?...

Eutrapel : -Je vous explique... Le < Cycle d' Action > désignera le concept de l' ordre apparent de la vie... de la naissance, à travers la croissance, pour aboutir au déclin et à la mort. Mais, au travers de la connaissance révélée par l' Ascientologie, nous décrèterons que les effets néfastes du déroulement de ce cycle pourront être évités. Le cycle de la création, de la survie et de la destruction deviendra un acte créatif.

Polygame : -Très ingénieux...

Eutrapel : -L 'Ascientologie valorisera ainsi la lutte contre le chaos et la négativité. Elle reconnaitra l' existence d' une < ligne historique > de transmission de la < sagesse >, partant des Vedas et du Bouddha Gautama, pour aboutir... au message judéo-chrétien mâtiné de cybernétique New Age car elle se reconnaitra certaines affinités avec tous ces enseignements...

Polygame : -Je comprends... la fameuse < Tradition >... Quel probant syncrétisme !...

Eutrapel : -Mais si la < Sagesse > permettait à certains d' obtenir < le salut > pendant leur vie, ce < salut > restait comme soumis au hasard et à des facteurs non contrôlés... En outre il n' était obtenu que de quelques individus, ici et là, de temps à autre...

Polygame : -Il faudra donc assurer et démocratiser la sotériologie ?...

Eutrapel : -...Tout à fait et... scientifiquement !... il nous faut des cohortes d' Adeptes... n' oubliez pas la Caisse !...

Polygame : -...certes non !... mais comment faire ?....

Eutrapel : -... en vulgarisant l' Illumination ou... la folie ... c'est selon..

Polygame : -Il conviendra d' homogénéiser la pratique religieuse, pour augmenter la probabilité des résultats sotériologiques.

Eutrapel : -L'application aux fins spirituelles de telles méthodes supposera donc que notre doctrine adhère aux techniques psychologiques adéquates à la réalisation de buts autrefois atteints occasionnellement... quand ils l' étaient !...

Polygame : -L' Ascientologie mettra ainsi de l'ordre et de la discipline au sein de la quête religieuse, par l' emploi de procédures rationnelles...

Elle respectera les critères de < scientificité > !...

... En ce sens, elle reproduira, à l' ère de la technologie, ce que le Méthodisme tenta jadis quand il s'efforça de convaincre ses adeptes que le < salut > devait être recherché par des moyens contrôlés, disciplinés et... méthodiques.

Eutrapel : -Ils pourront notamment mener à l' < upaya>, la septième étape du Chemin Boddhisattva, celui qui < mena au salut > d'après les contes du Mahayana. Rappelez-vous... Selon cette version du Bouddhisme, à la Septième Etape, le croyant devient un Boddhisattva... transcendantal, détaché du corps physique ...

Polygame : -... tel le Rhôtan opérant, dans notre Ascientologie... quel heureux patronage...

Cela est très remarquable et suggestif mais j' aimerais toutefois quelques précisions concernant les moyens employés...

Il nous faudra en ces matières fictives un solide réseau de trucages...

la doctrine ascientologique 7 : le conseil pastoral

16. Eutrapel : -Certainement... la technique de l' écoute ... sera une forme de conseil pastoral.

Polygame : -... ah oui ! l' < Ecoute >...

Eutrapel : -Cette procédure constituera le noyau central de la pratique religieuse ascientologique.

Polygame : -Moment essentiel pour tous ceux qui désireront connaître les < bénéfices salutaires de la foi >...

Eutrapel : -Et notre effort consistera à condenser le processus d' illumination spirituelle, en un ensemble de dispositions ordonnées permettant systématiquement d' atteindre de < plus profonds niveaux de conscience >.

Polygame : -Cette méthode éliminera à la fois la sensation de < péché > et les effets des souffrances liées aux actes néfastes passés.

la doctrine ascientologique 8 : les étapes du salut

17. Eutrapel : -Nous affirmerons donc que les conditions définies comme <Visionnaire > et < Rhôtan opérant > désigneront les deux principales étapes de la guérison et du processus sotériologique.

Polygame : -Nous avons en effet établi que le < pré-visionnaire > découvrant pour la première fois l' Ascientologie sera un sujet troublé par les sequelles de la souffrance passée.

Eutrapel : -Au moyen de l' < Ecoute > donc, les effets néfastes se dissiperont. Les blocages mentaux, les sentiments de culpabilité ou d' inadaptation, la fixation sur des traumatismes ou sur les événements consécutifs aux bouleversements émotionnels, seront dépassés.

Polygame : -Ô ascientologique et psychanalytique Fontaine de Jouvence... Par ta vertu le patient sera, au < temps présent >, libéré des effets négatifs des événements qui se sont présentés sur la < ligne du temps > du Rhôtan... dans le cours de ses vies antérieures.

Eutrapel : -Votre lyrisme est bien venu. Car la communication améliorée, l' < Ecoute > amènera le Rhôtan à un état où toutes les entraves seront éliminées.

Il pourra alors être alors bâptisé < Visionnaire> , c'est-à-dire un initié qui ne possède plus de mental réactif et qui est < autodéterminé >.

Polygame : -Procédure véritablement triomphale...

Eutrapel : -Le Rhôtan opérant ne dépendra plus du corps qu' il occupait jusqu' alors, il pourra être considéré comme < n' étant plus > dans un corps.

Polygame : -En d' autres termes, le Rhôtan opérant sera un être qui réalisera son plein potentiel spirituel, qui atteindra le Salut ...

Eutrapel : -C' est cela... l' immortalité de l' individu en tant qu' être spirituel... la sempiternité ... d' où la pertinence de notre expression de < Fontaine de Jouvence >...

Polygame : -... par cette " rupture de niveau " il affirmera ainsi un état bien supérieur à celui de la vulgaire condition humaine...Une véritable dénivellation ontologique..

Eutrapel : -...Une < surhumanité > est née...

Polygame : -...et que ne ferait-on pas pour accéder au ...< surhumain > !...

9. les rôles religieux dans l'Ascientologie 1 :

- l'Ecoutant

Eutrapel : -Il est temps de préciser l' aspect relationnel de la chose...

Le ministère religieux nécessitera trois personnes dont les rôles seront complémentaires.

Ce seront l' < Ecoutant > , le < Frère Cherche > et le < Confesseur >.

Le rôle de l' < Ecoutant > sera fondamental ; l' < Ecoute >, nous l' avons vu, étant la technique vitale d' acquisition de l' illumination susceptible de sauver l' individu.

L' < Ecoutant > sera formé à aider les < patients en chemin > ; il les aidera à s' aider eux-mêmes.

Tous les < Ecoutants > de l' Ascientologie devront devenir des ministres ordonnés. Ils suivront des cours de formation en vue du ministère. Ils s'occuperont des < Pré-visionnaires >.

La pertinence de l' Ascientologie résultera en particulier de l' élimination des éléments accidentels au sein du ministère thérapeutique et spirituel. On s'assurera que les émotions indésirables ne dérangeront pas les techniques de l' < Ecoute >.

Polygame : -Le conseil pastoral sera ainsi une tentative systématique et contrôlée pour amener le zélote à l' < illumination> et à la < connaissance spirituelle > ... soit...

Mais tout ceci aura... un prix...

Eutrapel : -Cher !... très cher !... Mais ne s' agit-il pas du salut ? ... et qu' y a-t-il de plus important pour le narcissique zélote que son ...salut ?...

Polygame : -...il faudra donc graduer les difficultés et multiplier les étapes... ménager l' intérêt de ce drame < spirituel >, de cette comédie... susciter le suspens...

Eutrapel : - ...et nous veillerons à cloisonner soigneusement les différents degrés -trente trois, pas moins!... de la < gamme ascientologique >, de telle sorte que les moins avancés ne puissent percer les secrets mystères ultérieurs du < chemin long et escarpé >...

Polygame : -...de la sainte Voie...

Eutrapel : -...Et à l' occasion de chaque rite de passage, de chaque avancée vers le < nirvana>, nous exigerons une contri-ubu-tion conséquente... au Voiturin à Phynance de notre secte...

Polygame : -...juste rémunération de notre effort, de notre Ascience et de notre... philanthropique compassion...

10. les rôles religieux dans l 'Ascientologie 2 :

- le < frère cherche >

19. Eutrapel : -Le rôle du < frère cherche > sera encore plus fondamental pour la pratique de l' Ascientologie que celui de l' < Ecoutant >.

Polygame : -Comment cela ?...

Eutrapel : -C'est lui qui formera les < Ecoutants > selon des règles établies. Expert dans les techniques de l' étude, il identifiera tous les obstacles de la compréhension et apportera une solution aux difficultés rencontrées par toute personne étudiant notre littérature. Il veillera à ce que l' étudiant en Ascientologie en comprenne la théorie et en maîtrisent l' application par la pratique des exercices ad hoc.

Polygame : -Est-ce tout ?...

11. les rôles religieux dans l' Ascientologie 3 :

- le confesseur.

20. Eutrapel : -Non... Toutes les églises et les missions ascientologiques posséderont un < Confesseur > ; le rôle de ministre du culte constituera le but essentiel de sa formation.

Polygame : -Une manière d' évêque en quelque sorte... Quelles seront ses fonctions et ses attributions ? ...

Eutrapel : -La catéchèse... et bien sûr la pastorale...

Elle comprendra une introduction aux enseignements des grandes Visions de la Pataphysique religieuse, une formation pour mener à bien la liturgie et le rituel, la conduite des services et des cérémonies, l' étude du < Credo > et des codes de la Doctrine ; et aussi une instruction portant sur les valeurs morales et la technique de l' < Ecoute >.

Mais l' aspect sans doute le plus important du rôle du < Confesseur > consistera en l' assistance pastorale, l' audition des problèmes et des difficultés rencontrés par les néophytes et autres zélotes dans la maîtrise des enseignements et des pratiques de notre foi.

Les < Confesseurs > s' attacheront en outre au bon fonctionnement de la communauté, et ils aideront à résoudre les affaires morales et même familiales, conformément au principe : < rien de ce qui touche à la vie privée ne saurait échapper au contrôle et à la vigilance des Ministres du Culte >.

Polygame : -... je reconnais bien là votre souci d' autrui...

Eutrapel : -... en effet ... en matière religieuse on n' est jamais assez indiscret... Et il veillera plus particulièrement à l' économie des punitions...

Polygame : -... Qui aime bien...

Eutrapel : -Le Confesseur assumera en outre la célébration des rites de passage célébrés par l' Église -les célébrations de baptême, de mariage et les obsèques.

Polygame : -N' assumera-t-il pas enfin un rôle de prêcheur ?...

Eutrapel : -Certainement... Son sermon toujours circonstancié restera très proche des enseignements et de l' application des principes de la foi.

CONCLUSION : SCIENCE ET ASCIENTOLOGIE

21. Polygame : -Comme toute autre Vision, l' Ascientologie visera donc à la Certitude.

Eutrapel :- Mais n' oublions pas que la doctrine de < Sempiternité > sera la religion d' une époque dominée par la science positive. Notamment la médecine...

Polygame : -...toujours plus ou moins à la recherche, elle aussi, de la < Fontaine de Jouvence >...

Eutrapel : -... A ce propos nous nous assurerons le concours des compagnies de chercheurs qui mettront bientôt à jour, n' en doutons pas, le < secret des secrets > grâce à des procédés de clonage humain...

Polygame : - ... ils rajeuniront les cellules âgées et leurs télomères en remettant à zéro le mécanisme qui commande leur vieillissement.

Eutrapel : -... Ce clonage permettra de cultiver de juvéniles et prometteuses cellules humaines pour une grande variété d' utilisations, notamment la création et la transplantation de tissus de substitution.

Polygame : -Mais l' accès à cette < Fontaine de Jouvence > sera soigneusement réservé...

Eutrapel : -... cela s' entend... aux < élites > de notre société...

Polygame : -... à ceux qui seront parvenus au... < trentième degré >de l' Initiation...

Eutrapel : -... Les méthodes de l' Ascientologie porteront donc la marque de l' ère qui l' a vu naître.

Polygame : -...Et c' est pourquoi -nous l'avons vu, son enseignement fondamental exprimera l' idée que l' < élu > doit < penser rationnellement > et contrôler la puissance - mais aussi le désordre de son corps et de ses propres émotions.

Eutrapel : -...Et c'est seulement de cette manière qu il atteindra la pleine < liberté de choix et d' auto-détermination > que nous autres, modestes et vertueux Ascientologues, considèrerons comme un < droit > et une nécessité.

Polygame : - Les croyances de nos Adeptes seront donc positives tout autant que transcendantales, métaphysiques et spirituelles. Ainsi le style résolument < scientifique > du discours ascientologique ne contredira-t-il pas ses fondements religieux.

Eutrapel : -Voilà pourquoi l' Ascientologie sera la plus pertinente des réfutations du vulgaire scientisme, du vain scepticisme, du prétentieux agnosticisme...

Polygame : - ... et surtout... de l' abominable 'pataphysique, ce satanisme de notre temps.

*

Eutrapel : -Nous voici mon ami au bout de notre Doctrinal de Sapience ... n' est-ce pas là une très présentable mythologie ?...

Polygame : -... certainement et je vois déjà accourir des légions d' Adeptes...d' Eptes et d' Ineptes...

Eutrapel : -Nous n'aurions cependant pas encore fini de rire... Il nous resterait maintenant le plus difficile...

Polygame : -Que voulez-vous dire ?...

Eutrapel : -...dégager les voies du succès... les étapes historiques et politiques du développement de notre secte... notre Société du Salut.

Polygame : -Après la Vision donc ...

Eutrapel : - ...l' Action... la stratégie et la tactique... Mais ceci serait une autre histoire...

Polygame : -...Vous l' avez dit : une histoire... sainte !...

Eutrapel : -...peut-être aurons-nous quelque jour... l' opportunité d'en rédiger les chapitres...

( 30.05.2000 )

 

2. bis. Qu' il faut exploiter les crédules pour leur bien

 

« L’homme de la croyance, le « croyant » de toute sorte, est nécessairement un homme dépendant, un homme incapable de se prendre lui même pour fin,

de se fixer spontanément quelque fin que ce soit. Le « croyant » ne s’appartient pas, il ne peut être qu’un moyen, il lui faut être utilisé,

il a besoin de quelqu’un qui l’utilise. Son instinct fait le plus grand honneur à une morale de l’aliénation de soi :

tout la lui persuade, sa prudence, son expérience, sa vanité.

Toute espèce de foi est elle-même l’expression d’un renoncement à soi, d’une aliénation de soi...

Si l’on réfléchit à quel point une règle qui les lie et les fixe de l’extérieur est nécessaire à la grande majorité des gens,

à quel point la contrainte, dans un sens plus élevé l’esclavage, est la seule et dernière condition qu’il faut aux personnes à volonté faible, pour prospérer,

alors on comprendra aussi la conviction, « la foi» (...).

Ne pas voir beaucoup de choses, n’être impartial en rien, mais partisan de bout en bout,

avoir une optique rigide et nécessaire pour toutes les valeurs, c’est à cette seule condition que peut exister une telle espèce d’hommes. >

F. Nietzsche ( Oeuvres choisies, tr. Dämon Sir )

 

3. LES PERLES DU MECHANT DIEU 2

( Candide au pays d'Allah )

( cf : Le chevalier, le diable, la mort § 121. Les perles du méchant Dieu 1 : Dialogue. )

 

 < Mère Ubu : Mais enfin Père Ubu, quel sot tu fais , tu massacres tout le monde >

A. Jarry, Ubu-Roi

 

 Dom Juan : -qu' avez-vous donc mon ami ? vous êtes tout pâle...

Le Pataniais : -voyez ce que je viens de lire...

Dom Juan : -... je ne vois qu' une succession de citations... tirées d' un des plus grands bréviaires de la spiritualité et de la tolérance humaine...

Le Pataniais : -en effet... il s'agit du Coran ! Voilà quelques uns des résultats obtenus lors d' une recherche concernant le terme de < mécréant > !

Dom Juan : -et peut-on savoir ce qui vous émeut tant ?

Le Pataniais : -Mais lisez donc ces versets !... ne s'agit-il pas là d'une manière d'appel au meurtre ?

Dom Juan : -un appel au meurtre !?... Au nom d' Allah le Grand et Miséricordieux !... serait-ce possible ?... examinons cela...

*

2.161 Ceux qui ne croient pas et meurent mécréants recevront la malédiction d'Allah, des Anges et de tous les hommes.

2.171 Les mécréants ressemblent à [du bétail] auquel on crie et qui entend seulement appel et voix confus. Sourds, muets, aveugles, ils ne raisonnent point.

2.191 Et tuez-les, où que vous les rencontriez ; et chassez-les d'où ils vous ont chassés : l'association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu'ils ne vous y aient combattus. S'ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants.

2.254 Ô les croyants ! Dépensez de ce que Nous vous avons attribué, avant que vienne le jour où il n'y aura ni rançon ni amitié ni intercession. Et ce sont les mécréants qui sont les injustes.

3.91 Ceux qui ne croient pas et qui meurent mécréants, il ne sera jamais accepté d'aucun d'eux de se racheter même si pour cela il (donnait) le contenu, en or, de la terre. Ils auront un châtiment douloureux, et ils n'auront point de secours.

3.127 pour anéantir une partie des mécréants ou pour les humilier (par la défaite) et qu'ils en retournent donc déçus.

3.131 Et craignez le Feu préparé pour les mécréants.

3.141 et afin qu'Allah purifie ceux qui ont cru, et anéantisse les mécréants.

3.147 Et ils n'eurent que cette parole: ‹Seigneur, pardonne-nous nos péchés ainsi que nos excès dans nos comportements, affermis nos pas et donne-nous la victoire sur les gens mécréants›.

3.151 Nous allons jeter l'effroi dans les coeurs des mécréants. Car ils ont associé à Allah (des idoles) sans aucune preuve descendue de Sa part. Le Feu sera leur refuge. Quel mauvais séjour que celui des injustes!

4.84 Combats donc dans le sentier d'Allah, tu n'es responsable que de toi même, et incite les croyants (au combat). Allah arrêtera certes la violence des mécréants. Allah est plus redoutable en force et plus sévère en punition.

4.89 Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru: alors vous seriez tous égaux! Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah. Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur,

4.101 Et quand vous parcourez la terre, ce n'est pas un péché pour vous de raccourcir la Salat, si vous craignez que les mécréants ne vous mettent à l'épreuve, car les mécréants demeurent pour vous un ennemi déclaré.

4.102 Et lorsque tu (Muhammad) te trouves parmi eux, et que tu les diriges dans la Salat, qu'un groupe d'entre eux se mette debout en ta compagnie, en gardant leurs armes. Puis lorsqu'ils ont terminé la prosternation, qu'ils passent derrière vous et que vienne l'autre groupe, ceux qui n'ont pas encore célébré la Salat. A ceux-ci alors d'accomplir la Salat avec toi, prenant leurs précautions et leurs armes. Les mécréants aimeraient vous voir négliger vos armes et vos bagages, afin de tomber sur vous en une seule masse. Vous ne commettez aucun péché si, incommodés par la pluie ou malades, vous déposez vos armes; cependant prenez garde. Certes, Allah a préparé pour les mécréants un châtiment avilissant.

4.137 Ceux qui ont cru, puis sont devenus mécréants, puis ont cru de nouveau, ensuite sont redevenus mécréants, et n'ont fait que croître en mécréance, Allah ne leur pardonnera pas, ni les guidera vers une chemin (droit).

4.140 Dans le Livre, il vous a déjà révélé ceci: lorsque vous entendez qu'on renie les versets (le Coran) d'Allah et qu'on s'en raille, ne vous asseyez point avec ceux-là jusqu'à ce qu'ils entreprennent une autre conversation. Sinon, vous serez comme eux. Allah rassemblera, certes, les hypocrites et les mécréants, tout, dans l'Enfer.

***

Le Pataniais : -alors ?

Dom Juan : -vous exagérez mon bon.... pour ma part je ne vois là qu' incitations à l' amour...

Le Pataniais : -... à l' amour !?...

Dom Juan : - ... selon la lettre et l' esprit de l' islam bien entendu... Aimer c'est se soucier de l' Autre... du bien d' autrui... et pour ce faire il faudra sans doute... parfois... le contraindre quelque peu...

Le Pataniais : -vous comprendrez volontiers que je ne partage pas votre déplorable sens de l' humour.

Enfin, il s'agit d'extraits de versets du Coran !... un ouvrage sacré... L' une des références fondamentales pour l' Humanité...

Quel sens de la charité !... je suis stupéfait...

Dom Juan :-sans doute mon cher... Mais il me semble que vous découvrez la lune... N 'est-ce pas là le propre de toutes les religions activistes et autres idéologies universalistes ?

Le Pataniais : -ah ! la tolérance...

Dom Juan :-... vous soupirez... Mais -à pasticher Pascal, il en sera de la tolérance comme de la justice : que peuvent-elles sans l' appoint... de la force ?

Le Pataniais : -n' insistez pas... vous m' accablez...

Dom Juan : -allons, mieux vaut s' en divertir ; tenez, je vous suggère cette citation :

< Voyez le Grand Turc : il gouverne des guèbres, des banians, des chrétiens grecs, des nestoriens, des romains.

Le premier qui veut exciter du tumulte est empalé, et tout le monde est tranquille >.

Le Pataniais : -... empalé !... qui en est l' auteur ?... quelque provocateur sans doute ...

Dom Juan : -oh ! un écrivain.... mineur il est vrai et de nos jours fort peu lu... Un de ces petits esprits qui n'auront jamais rien compris à la valeur et à l' oecuménisme du message des prophètes, du Prophète et de leurs acolytes...

Le Pataniais :- je ne vois pas...

Dom Juan : -Voltaire !.. Dictionnaire philosophique... une lecture à ne pas recommander !... vous pouvez m' en croire...

( 20.08. 2000 )

 

4. AVERROES ET SON TRAITE DECISIF

 ( patactualité de la théologie )

 

< Les muezzins appelaient à la prière de la première aube quand Averroës rentra dans sa bibliothèque >

J.L. Borges, Fictions

 

Polygame: -quel est donc le titre de l'ouvrage que vous tenez en main Eutrapel ?

Eutrapel : -Le Traité décisif sur l' accord de la religion et de la philosophie...

Polygame : -... la critique de la méthode exégétique... lointain chef-d' oeuvre...

Eutrapel : -... et qui n' a rien perdu de sa force...

Polygame : -... mais qui -si j' ai bonne mémoire- a valu à son Auteur une réputation d' irréligiosité, voire d' athéisme...

Eutrapel : -... En effet... sa critique de la théologie musulmane, le fameux Kalâm, y est particulièrement drastique.

Polygame : -Il est vrai qu' il désirait dévoiler l' origine de l' intolérance, du fanatisme et de la guerre... mais je n' ai plus l' exact souvenir de sa thèse... pourriez-vous me la rappeler ?...

Eutrapel : -Bien volontiers.

Il considère le théologien -l' idéologue du temps, comme le principal responsable des tumultes intellectuels générateurs de crises et de violences qui secouent périodiquement la société musulmane.

Polygame : -Et comment parvient-il à cette conclusion ?

Eutrapel : -en suivant la démarche définitionnelle d' Aristote...

Polygame : -... c' est-à-dire ?

Eutrapel : -Il part de la distinction de trois classes d' arguments ( oratoires, dialectiques, démonstratifs ), et il les met en relation avec trois types d' esprits < divisés du point de vue de la foi religieuse >.

Polygame : -... mais encore ?

Eutrapel : -... Les hommes accessibles aux seules arguments oratoires, les masses, ne connaissent que figures et symboles. Pour eux l' interprétation littérale du Coran suffit.

Les philosophes, capables du syllogisme démonstratif sont, à l' opposé, aptes à résoudre par l' étude rationnelle les contradictions apparentes du Texte.

Polygame : -Le partage... Ceux qui doivent croire sans comprendre et ceux qui pour comprendre n' ont pas besoin de croire... La soumission pacifique et l' irénisme méthodologique... division classique.

Et la troisième classe...

Eutrapel : -... c' est elle qui selon le philosophe est l' unique cause du mal...

Polygame : -... nos théologiens ?...

Eutrapel : -Oui. Ils ruinent l' exégèse littérale et ils versent dans un allégorisme incontrôlable...

Polygame : -Je comprends. Ils génèrent ainsi le conflit des interprétations et par suite l' esprit sectaire et le fanatisme.

Eutrapel : -C'est cela. Je vous lis un extrait du chapitre 3 :

< C' est le recours aux exégèses allégoriques -particulièrement aux fausses- et l' idée que de telles exégèses de l' Ecriture devraient être entièrement rendues publiques, qui a fait naître les sectes dans l' islam, avec pour résultat qu' elles se sont mutuellement accusées d' incroyance et d' hérésie. C'est ainsi que les Mo'tazilites ont interprété allégoriquement de nombreux versets (sourates) et de nombreux dits (hadiths), et qu' ils ont divulgué leurs interprétations aux masses ; et les Asharites ont fait de même, bien qu' ils aient moins souvent recouru à ce type d' exégèse.

La conséquence de tout cela, c'est qu' ils ont précipité les gens dans la haine, l' exécration mutuelle et les guerres, qu' ils ont déchiré les Ecritures en lambeaux, et qu' ils ont entièrement divisé le peuple.>

Polygame : -... Texte emblématique de la manie visionnaire et de la folie du sens... En cela les choses n' ont guère changé mon ami...

Eutrapel : -Il est vrai... nous aussi devons applaudir à nos contemporains théologiens... théologiens de la chose sociale et politique, théologiens de la pédagogie, théologiens du droit et de la justice, théologiens de la santé, de la médecine et du sport, théologiens de la critique, de la cosmologie et puis encore de l'économie, de l' histoire et de la mémoire... Leurs méthodes, leur ton et leur style ne varient guère...

Polygame : -... les embrayeurs de la < connaissance > et du < souci d' autrui >...

Eutrapel : -... ou plus exactement, à suivre Averroës, de la vanité, du ressentiment et de la haine...

( 20.08.2000 )

 

5. SUR LA PRESENCE REELLE

Dialogue lucianite ( pastiche )

< Ce qui a été cru par tous, et toujours, et partout, a toutes les chances d'être faux >

P. Valéry, Moralités

 

Aux Enfers.

Patagonax : -Hé bien, vous voici donc morts tous les trois pour de bon, toi Moïse, toi Jésus et toi Mohammed... Mais ôtez-moi d' un doute : je ne saisis pas comment sur terre on vous a jugés dignes d'avoir des temples et comment les hommes sont assez fous pour s' imaginer que vous êtes des prophètes...

Mohammed : -hé quoi ? que sais-je moi ? Est-ce notre faute, si les hommes ignorants se forment de telles opinions sur les morts ?

Patagonax : -Ils ne se les formeraient pas, si vous mêmes, de votre vivant, vous n'aviez pas par vos prestiges fait croire que nous prévoyiez l' avenir à ceux qui vous interrogeaient !

Jésus : -tu nous prêtes trop Patagonax ; et notre pouvoir sur les humains est largement l' effet de leur désir de croire.

Patagonax : -vous seriez donc des prophètes malgré vous ? à la manière du médecin de Molière?...

Moïse : -plus que pour partie ! très certainement. Nous n' avons jamais fait qu' exploiter la crédulité des cagots.

Patagonax : -vous êtes néanmoins à l' origine des différends, des sectes et de leurs conflits...

Mohammed : -ton affirmation est très exagérée... tu ne saurais estimer à son juste poids le goût des hommes pour la querelle... surtout en matière de théologie...

Jésus : -d' ailleurs tourne-toi de ce côté vers ceux que Charon, le Nocher, vient d' amener tout récemment. Et regarde-les s' invectiver...

Patagonax : -diable ! En effet !... Quel vacarme ! Mais quel est donc l' objet de leur dispute ?

Moïse : -une misère, un rien...quelque pseudo-problème qui a engendré des discussions interminables et suscité une imaginaire et rocambolesque solution...

Patagonax : -mais encore ?

Moïse : -l' hallucination de la < présence réelle >.

Patagonax : -de la < présence réelle > ? quel est ce singulier mystère ? Il est vrai que cette petite troupe paraît bien agitée... quelles grimaces et quelle fureur chez tous ces gens de miséricorde et de charité !

Moïse : -il ne s' agit pourtant pas de gens du commun mais de théologiens.

Patagonax : -de théologiens ?... curieux animaux... Allons, approchons-nous... et écoutons les...

*

-Thomas d' Aquin : -Christ est corporellement présent dans les espèces du pain et du vin lorsqu' elles ont été consacrées sur l'autel au cours de la messe. La substance de ces espèces est changée au corps et au sang de Jésus sans que leurs accidents soient modifiées.

Moïse : -la transsubstantiation !... c'est toi Nazaréen qui leur a enseigné cette fable ?

Jésus : - ça alors !... j' en apprends de belles... j' avais bien l' habitude de casser la croûte de temps à autre en compagnie de mes zélotes, c'est vrai... c' était l'occasion de faire quelques tours... relever les morts, guérir les aveugles, multiplier les pains et les petits poissons... enfin tous les trucs habituels que les confrères connaissent bien... mais la... trans... substantiation... je n' y aurais jamais songé...

Luther : -Christ est corporellement présent dans les deux espèces, c'est vrai. Mais la substance du corps et du sang du Christ est conjointe, sans la changer, à celle du pain et du vin donnés aux fidèles.

Mohammed : -consubstantiation... Note, fils de l' Homme ! cela signifie que la substance des espèces reste inchangée...

Jésus : -ma couronne d' épines m' en tombe de la tête... Je suis stupéfait...

Calvin :-vous vous égarez tous deux... la présence du Christ est bien réelle mais elle n'est pas corporelle comme vous le suggérez grossièrement... elle est est toute spirituelle. C 'est Dieu qui la donne au fidèle en pure grâce au moment même où il communie ; si celui-ci communie dans la foi bien entendu.

Moïse :-très ingénieux celui-ci... et je t'envie Nazaréen d'avoir suscité des chicaneurs aussi subtils...

Jésus : -je m'en serais bien passé... je préfère les bigots silencieux aux dévots bavards ! mais il s'en présente encore un autre !?... encore plus affolé celui-là !...

Zwingli : -Erreur! Scandale ! hérésie ! La présence du Christ n' est pas réelle mais elle est symbolique !

Thomas d'Aquin : -fi donc du sacramentaire ! qu' il soit anathème !

Patagonax : -un sacramentaire !?...je ne comprends rien à ce charabia !... Mais ma parole, ils se battent, ils s'insultent... Charon sépare les donc ! passe leur le bâillon, la camisole et douche les !

( A Moïse, Jésus et Mohammed ) Vous pouvez être fiers ! Vous voyez à quelles extrémités vos enseignements ont poussé ces désespérés !

Charon : -bah !... ils ne peuvent pas se faire grand mal, ce ne sont que des spectres... et ils ont toute l' éternité pour entretenir leurs saburres, les fantômes de leurs vieilles plaies...

Quant à vous, les imposteurs, les vrais faux-prophètes, allons, au Jugement ! Rhadamante vous attend !

Et n' escomptez pas trop sa clémence...

***

Traité des trois imposteurs.

 

6. A PROPOS DE LA JUSTIFICATION

( théologie, philosophie, 'pataphysique )

 

< Père Ubu : Avons-nous raison d' agir ainsi ? Cornegidouille, de par notre chandelle verte,

nous allons prendre conseil de notre conscience.

Elle est là, dans cette valise, toute couverte de toiles d'araignées.

On voit bien qu' elle ne nous sert pas souvent >

Alfred Jarry, Les Minutes de sable mémorial

 

Aimable : -peux-tu me dire Charmante pourquoi nous nous trouvons toujours dans l' obligation de justifier nos propos et nos actions tant vis à vis de nous-mêmes qu' à l' égard d' autrui ?

Charmante : -il s' agit là, Cousin, d' une antique et religieuse superstition...

Aimable : -superstition ?... je sens que tu vas me servir une fois de plus quelque paradoxe à la manière de notre maître Ubudore...

Charmante : -la 'pataphysique est en effet une tentative pour nous situer au delà de tout... si toutefois j' en comprends bien l' esprit...

Aimable : -continue mon amie, tu énerves ma patience...

Charmante : -tu sais le tourment des philosophes : la recherche et l' établissement des fondements.

Aimable : -cela je crois l'avoir compris ... mais dans quel but ?

Charmante :-le besoin de certitude mon chéri !... Il leur faut de la nécessité... Quel que soit le domaine de leurs réflexions ils sont mus par le souci obsessionnel de fonder ce qu' ils proposent. Et pour ce faire ils recherchent des bases suffisamment solides pour que la validité de leurs énoncés et la cohérence de leurs doctrines puissent être rapportées et mesurées à l'aune de normes indubitables.

La prétendue < Vérité > par exemple.

Aimable :- ils sont donc en quête de garanties de légitimité...

Charmante : -... de leurs propositions, préceptes, systèmes... et autres conceptions du monde...

... la comédie de leurs visions...

Aimable :-j' ai effectivement le souvenir d' un passage de Descartes qui ouvre la Deuxième Méditation :

< Archimède pour tirer le globe terrestre de sa place et le transporter en autre lieu, ne demandait rien qu' un point qui fût fixe et assuré. Ainsi j' aurais droit de concevoir de hautes espérances, si je suis assez heureux pour trouver seulement une chose qui soit certaine et indubitable >.

Charmante : -tu vois par cet extrait que le problème central de la philosophie est la question du fondement de toute existence et de toute connaissance. Etablir si elles peuvent ou non être justifiées rationnellement.

Aimable :-cela je peux le saisir. mais quel rapport avec la... superstition ?

Charmante :-la philosophie occidentale a un passé, une histoire largement imprégnée de christianisme. Vocabulaire, méthodes d'investigations, procédés d'exposition, problématiques, enjeux, auteurs, institutions, enseignement... portent la marque, les stigmates, de ce passé, de ce concubinage par ailleurs diversement vécu par ses protagonistes.

Aimable : -et la justification?...

Charmante :-avant de devenir un lieu commun, le lieu commun des philosophes, elle était la clef de voute de l' édifice théologique.

Aimable : -peux-tu préciser ?...

Charmante : -bien sûr... prenons un exemple... les canons et autres décrets du Concile de Trente.

La < justification > fut le problème le plus débattu du 16°siècle. La théologie tridentine l'a définie comme < la grâce de Dieu, par laquelle l' injuste devient juste >.

Elle consiste < dans le renouvellement de l' homme intérieur par la réception volontaire de la grâce et des dons, par quoi l' homme injuste devient juste et d' ennemi ami pour être héritier, selon l' espérance , de la vie éternelle >.

C'est donc la condition du salut. Car tel était l'enjeu... Tu imagines à quel point cette question était ... brûlante à une époque où les fidèles étaient hantés par la vision des flammes de l'enfer !

Il fallait condamner les positions réformées et notamment celle qui fait de l' homme dénué de libre arbitre le sujet passif de l'action divine...

Aimable :-la doctrine luthérienne de la prédestination ?

Charmante : -oui. En distinguant la préscience divine de la prédestination. Thèse d'ailleurs reprise plus tard par Descartes. Il n' y a pas prédestination mais acceptation -ou refus- par l' homme de la justification ; les bonnes oeuvres comptant pour le salut et pas seulement la foi. D'où ce célèbre et décisif décret : < Si quelqu' un dit que les bonnes oeuvres de l' homme justifié sont tellement les dons de Dieu qu' elles ne soient pas aussi les mérites du justifié lui même... qu' il soit anathème... >.

Aimable : -tes ouvertures dans le domaine de la théologie m' impressionnent et ne cessent de me surprendre ma bonne amie...

Reste cependant l' attitude des 'pataphysiciens ...

Charmante : -Elle est on ne peut plus claire.

Le 'pataphysicien ne recherche nullement à être justifié par une quelconque "autorité", pas plus qu' il n' éprouve le besoin de fonder ses propos et ses actions... la précarité du réel et l' incertitude existentielle qui l' accompagne ne lui sont pas à charge... il se satisfait de l' impermanence et du silence des choses... comme il s'accommode de l' inévitable à-peu-près de ses pensées, de ses paroles et de ses actes...

Aimable : -... qui sont donc non pas les fondements mais les sources objectives de la 'pataphysique...

Charmante : -en effet. Et je reprends ma définition... Tentative pour se situer < au-delà de tout >, par delà les normes, selon l' enseignement discret de Sandomir et d' Ubudore, miroir du réel, la 'pataphysique se veut et elle est, délibérément, résolument ... injustifiable.

C' est là son centre, son coeur, au vulgaire évidemment... inavouable.

 

 

7. DE LA CROYANCE

( monologue intérieur dissertatif )

 < Mais encore faut-il croire quelque chose dans le monde ; qu' est-ce que vous croyez ? >

Molière, Dom Juan 3.1.

< Si vous croyez que 2+2=4, vous croyez ; alors pourquoi ne pas croire en dieu ? >

Cardinal Poelaetüo, d' après Jean Hugues Sainmont ( C.P. Dossier 18/19 )

 

Aimable :

< - ... " ce que je crois "... ils n' ont que cette expression sur les lèvres... mais qu' appellent-ils < croire > ?... que croient-ils ?... est-il même possible de croire ?... De surcroît existe-t-il quelque chose qui soit... objet de croyance ?... Consultons la science... ouvrons le dictionnaire...

...Voyons... : < croyance : du latin credere, tenir pour vrai, croire... Attitude de l' esprit qui affirme, selon des degrés plus ou moins grands de probabilité, la réalité ou la vérité d' une chose, sans pouvoir en administrer la preuve >... soit !... Et encore : < acte par lequel l' esprit adhère à une proposition, à un raisonnement, à une doctrine >... Adhère... ah ! ah !... à la manière du militant, du fidèle, de la gale et... du timbre poste !... Assentiment sans justification rationnelle ... Mais qu' est-ce qu' une justification rationnelle ?... il s'agirait donc d' un énoncé sans fondement ?... sans preuve ?... dénué de légitimité ?... Je me perds...

...Voyons... que dirait Charmante ?... elle mettrait en question les deux termes de la relation... l' objet de la croyance... toujours plus ou moins indéterminé... et le sujet de cette croyance... la source, l' auteur présumé... qui juge ou plutôt qui anticipe, qui espère... qui fantasme... L' un et l'autre sont bien évanescents... manquent d' être... manquent à être... Précarité irréductible... l' un par impermanence fondamentale, l' autre comme pur phénomène mental... Quant à la relation... à la croyance en tant que telle, elle est aussi insaisissable que la 'pataphysique...

... Reprenons... je ne peux pas croire en ce qui existe... en ce que je perçois ici et maintenant... l' encrier est bien là, devant moi... ce n' est donc pas un objet de croyance... c' est le support d' une perception incontestable, avérée, réelle... je le touche, je le prends, je m' en tache... Par contre je ne peux percevoir ce qui n' existe pas... Précisément... l' objet de la croyance n' est en fait qu' une simple ... représentation ... fictive, rêvée... vision oui, c'est cela... vision... d' un irréel fantasmé... Une représentation... Bon... Je ne peux donc croire qu' en ce qui n' existe pas ou pas encore... objet ou événement... Voilà un premier résultat...

... Mais qu' est-ce qui fait la force de cette représentation ?... car entêtée... elle perdure... elle s' obstine... Qu' est-ce qui me contraint à "donner mon assentiment" comme dit l' autre ?... S' il s' agissait d' un pur fantasme, je pourrais tout aussi bien le chasser, l' évacuer par une simple substitution d' idée ou d' image... rien de plus facile... or ce n' est pas le cas... L' objet fantasmé demeure... tenace, obstiné... comme le chiendent!... Pourquoi ?... L' affectivité ?... mais oui... l' affectivité!... La force de la croyance en la réalité d' un objet inexistant, ou plutôt quasi-existant, simplement représenté par mon imagination résulte du désir de le voir exister... Ma passion suscite ma croyance et fait exister l' objet du désir sur le mode de l' imagination... la croyance est donc bien croyance en quelque chose et non pas croyance en rien... Toutefois, elle n' est pas croyance en ce que le croyant prétend croire... < prendre son désir pour la réalité >...

... Poursuivons ... L' objet de la croyance est par définition invérifiable empiriquement... il est ce qui se soustrait à la preuve... Mais paradoxe des paradoxes c' est aussi ce qui constitue sa force... voilà l' idée... Comme il n' existe pas il est... indiscutable !... ou plutôt il ne peut que susciter l' entretien indéfini de la dispute à son improbable sujet... sans qu' il soit jamais possible d' en fixer le terme... La croyance possèderait donc un être... psychologique... mais elle n' aurait aucune valeur logique... elle ne serait pas une connaissance... Mais de cela le croyant se gausse,... se moque... Son problème, ce n' est pas la lucidité, c' est le bonheur!... la douce quiétude procurée par la sécurité d' esprit... Ici je suis chez moi... je retrouve Alexandre... et Ubudore...

... Soit ... mais alors que faire... face à l' entendement verrouillé ?... les arguments ne porteront jamais... il refusera tout ce qui est susceptible de remettre en cause ses visions ... ses chères visions et la tranquillité d' esprit qu' elles lui procurent... Arrêt sur image... arrêt sur Sottise... Misère de la critique !... Foisonnement, inflation ... apothéose de Bêtise et de Superstition.... Cependant de quel droit m' efforcerais-je d' entreprendre de déniaiser le croyant ?... oui... de quel droit ?... curieuse question... Cruauté vaine et prétention infondée... et inutile... infondée parce qu' elle repose sur ... une croyance similaire et tout aussi sotte !... la croyance à la Raison !... à la force de la Raison... au pouvoir des raisons !... et plus profondément sur la croyance en la connaissance de la réalité... la plus candide de toutes !... Croire qu' on puisse connaître quoi que ce soit !... On en sort pas...

... Que faire enfin face au croyant quand il est animé d' une fureur criminelle... s' il n' y a aucun moyen efficace d' avoir prise... sur sa croyance ... si le dialogue est impossible... si je n' ai rien à lui opposer ?... En faire un objet de divertissement !? ... la mettre en scène ?... peut-être...

Et moi... et moi ?... pauvre de moi !... dans quel traquenard suis-je tombé ?... Saurai-je jamais vivre sans croire ? >

 

 

8. LES VISIONS DE NOTRE TEMPS

 

< La vision ne tarit point des Loges >

Bruscambille, Treizième Parade 'pataphysique

 **

Convent de l' < Ethernité > retrouvée

( Petite Liturgie. Tenue rituelle. Gidouilles noires senestrogyres. Chandelle verte. Portrait de Monsieur Ubu. Pal. Chant du Décervelage )

Intervention et Harangue conclusive de Pataphile-Episcope ( G.M.O.P.G-Grand Occident de Patagonie ) devant les FRERES PATAGONS :

 FRERES,

A la différence du < Rationaliste > grincheux, enragé Maître-Jacques à la < philosophique conscience > indignée, rongé par la passion < démystificatrice > et volontiers donneur de leçons, le 'pataphysicien, " insoucieux de tous les équipages ", procède lui au relevé des intellectuelles Lubies, Utopies, idéologiques Rumeurs et autres bavardes Coquecigrues de la Machine à Gloire... tout ce qui constitue et qu' il est convenu d' appeler d' après le Populaire : < son époque ou son temps >.

Pour sa plus grande délectation.

Aimons donc les Visions !... les petites, les grandes, les subtiles, les grossières, les justes, les injustes, et -ajoutait notre lointain éclaireur Aristophane en ses Nuées : < les droites et les tordues > !

Car l' < im-monde > est une farce dont les joyeuses cymbales ne cessent de résonner à nos oreilles !

Régalons-nous des mystifications qui abondent et divertissons-nous des imposteurs qui surabondent.

Sourions au Gogo !...

Et que cela soit notre < acte de charité > !

*

Frères, vous opinez justement ... Certes, mais toutefois...

... méfions-nous, des empêcheurs de délirer en rond !... et plaçons le prétendu et autoproclamé < Rationalisme sceptique et démystificateur >, cette atrabilaire religion de la "Raison ", en tête du répertoire de l' ubuniverselle crédulité !

Aussi, pour l' édification de vos 'pataphysiciennes consciences et la distraction de vos faustrolliennes soirées, je propose à vos méditations cette liste, puisée dans l' Abyme (sic), quelque peu désordonnée mais ô combien suggestive, de noms d' Inspirés, de Termes sectaires, de panonceaux d' Ecoles et d' Eglises, de relations de Pseudo-événements, de mirobolantes Gnoses... et d' Elubucubrations savantes et ignorantes...

... bref les dernières < Nouvelles nouvelles > d' hier, d' aujourd' hui et bien sûr d'... après-demain.

Car réaffirmons le hardiment :

< Tout l' Univers est plein de sa Magnificence > !

Je vous souhaite en leur compagnie toute l' Illumination possible et de longues heures d' attrayante lévitation.

Qu' Ubu soit avec vous !

****

 REPERTOIRE DE COQUECIGRUES ACTUELLES ET INACTUELLES :

 Coquecigrue :

Animal imaginaire dont le nom est employé dans diverses locutions.

Personne qui ne dit que des balivernes.

Baliverne, conte en l' air.

Littré

Le < New Age > :

Adamski (Georges) - Animal Liberation Front - Aura - Bioénergie - Biorythme - Blavatsky (Helena) - Bouddhisme - Cayce (Edgar) - Corps éthérique - Corps énergétique - Chakra - Chiromancie - Cristallographie - Dalaï-lama - Dianétique - Druides -Ecologie fondamentale- Église de la Divinité - Ère du Verseau - Evangile universel -Gaïa - Galvanoplastie spirituelle - Gnosticisme - Graphologie - Hindouisme -Hydrothérapie du côlon - Inconscient collectif - Ioniseur - Iridologie - Joachim de Flore -Jung (Gustav) - Kardec (Alan) - Karma - Kinésiologie - Krishna - Krishnamurti - Livre des morts thibétain - Maharishi Mahesh - Maitreya - Mantra - Marche sur le feu - Massage Kâlifornien - Médecine chinoise - Méditation transcendantale - Morpho-psychologie - Mysticisme - Near death experiences (NDE) - Névraxologie - Nirvana - Orgone - Orthon -Osthéopathie - Raélienne ( Eglise ) -Rebirth - Régression - Reiki - Réincarnation - Scientologie - Société de théosophie - Sophrologie - Taizé -Tarologie - Temple Solaire (ordre du) - Théocratie de Findhorn - Thérapie primale - Urinothérapie - Voyage astral - Yoga.

et encore...

Les 90% inutilisé du cerveau - An 3000 - Astrologie - Calendrier ( origine du ) - Chiromancie -Coïncidences troublantes entre les présidents Kennedy et Lincoln- Code secret de la Bible - Code universel de la bonne aventure - Divination - Effet placebo - Fin du monde -Homéopathie - Numérologie - Paralysie du sommeil - Pictogrammes dans les champs de blé - Prédictions - Prémonitions littéraires du naufrage du Titanic et de l' accident du Concorde- Prophéties frauduleuses - Prophéties de Malachie - Prophéties de Nostradamus - Thérapies alternatives - Voyance.

etc...

< Charlatanisme > :

Acupuncture -Bible, cabale et Maoïstes reconvertis- Commission de Bruxelles -Coran et Staliniens re/convertis -Cristaux - Critiques littéraires et autres- Démocratie -Droits de l' Homme- Droit naturel - Droit positif -Economie et Sciences politiques -Extra-terrestres - Faux souvenirs ( phénomène des ) - Fées de Conan Doyle -Franc-Maçonnerie- G 7 -Geller ( Uri ) - Homéopathie - Loch Ness ( monstre du ) - Marche sur le feu - Monstre du lac Memphrémagog - Nouvel âge - Oecuménisme - OMC -ONU -Ouija -OVNI - Paranormal -Pataphysiciens- Pédagogie- Pictogrammes dans les champs de blé -Pizzalogie - Psychanalyse -Rationalisme sceptique et démystificateur- Rééducateurs de 'pataphysiciens -Roswell - Spiritisme - Télékinése - Télépathie - Thérapies alternatives - Tribunal International et Sidéral -Ufologie - Voyance - X-files.

etc...

< L'extraordinaire > :

-Astro-archéologie - Bigfoot - Combustion humaine spontanée - Fatima ( Vierge de ) - Geller ( Uri ) - Glozel- Homéopathie - Hominidé congélé - Huile miraculeuse - Île de Paques ( les statues de ) - Iridologie - Loch Ness ( monstre du ) - Malédiction du pharaon Toutankhamon - Marche sur le feu - Mémoire de l' eau -Nazca ( les pictogrammes de ) - Parapsychologie - Perceptions extra-sensorielles - Possession diabolique - Psychokinése - Pyramides - Radiesthésie - Rhine ( J.B .) - Spiritisme - Stonehenge. Trésor nazi. -Yéti.

etc...

< Le Paranormal > :

Aura - Biorythme - Cosmonaute maya de Palenque - Kirlian ( effet ) - Parapsychologie - Plantes télépathes - Prémonition - Suaire de Turin - Télépathie. Expériences de mort imminente - Déjà vu ( sentiment de ) - Ganzfeld -Perceptions extrasensorielles - Précognition -Prescience.

etc...

< Les faiseurs de miracles > :

Apparition d' huile sainte - Cagliostro - Charmeurs de cordes - Chirurgie à mains nues - Comte de Saint-Germain - Doyle ( Conan ) - Ectoplasmes - Maisons hantées - Mesmer - Raspoutine -Sainte ampoule de Saint-Rémi de Reims- Tables tournantes - Transcommunication des morts - Transmutation du plomb en or.

Apparition d' un esprit - Décorporation - Extraterrestres - Huile miraculeuses - Insensibilité à la chaleur - Maîtrise de la douleur - Matérialisation - Prédiction - Radiesthésie - Vision extra-rétinienne. Audition extra-acoustique.

etc...

< Les sciences parallèles > :

Aichimie- Aura - Catastrophisme - Charroux ( Robert ) - Comte de Saint-Germain - Constructions sur la Lune - Daniken ( Erich von ) - Démonologie - Extraterrestres - Fluide vital - Kirlian ( effet ) - Matin des magiciens ( Le ) -Matérialisation - Nautilus ( expérience du ) - OVNI - Parapsychologie - Plantes ( vie émotionnelle ) - Prémonition - Prophéties de Nostradamus - Prophéties de Malachie - Pyramidologie - Rampa ( Lobsang ) - Rhine ( J.B. ) - Ron Hubbard -Soucoupes volantes- Sorcellerie - Spiritisme - Vélikovski ( Immanuel ) - Voyance - Yogis.

Crop Circles - Extraterrestres - Fusion nucléaire à froid - Homéopathie - OVNI - Pyramidologie - Rayons N - Régression hypnotique - Rhines (J.B.) - Ummites.

Instinctothérapie - Maisons hantées - Morphopsychologie - Numérologie - Psychokinèse - Voyance.

etc...

< les impostures archéologiques > :

Atlantide - Ardre ( les sources de l' ) -Baalbek - Constructions grecques et romaines - «Cosmonautes» de Tassili - Déluge - Géants -Glozel ( l'affaire ) - Graffitis des templiers emprisonnés - Ica ( pierres gravées d' ) - Île de Pâques - Inscription phénicienne au Brésil - Lascaux ( Les grottes de ) -Machines de levage de l'Antiquité - Mégalithes - Piltdown ( crâne de) - Pyramides - Stonehenge - Tiahuanaco.

Alésia ( bataille d' ) -Cathédrale de Chartres ( mystère de la ) - Carte de Piri Reis - Cosmonaute de Palenque - Grande pyramide ( mesures de la ) - Météorite d' Orgueil - Mu (continent de ) -Théorie de James Churchwward - Tiahuanaco ( toxodons de ) - Visions d' Ézéchiel. Prieuré / Prioré de Sion. Da Vinci code. Enigme sacrée.

etc...

< les légendes urbaines > :

Alligators dans les égouts de New York - Auto-stoppeurs fantômes - Cannibalisme involontaire -Chat dans le four à micro-ondes - Décalcomanies au LSD - Effet Gremlins - Enfant rôti par la baby-sitter - Reins volés ( traffic d'organes ) - Traite (sic) des Blanches.

Burt ( Cyril ) - Chauvin ( Rémy ) - Effet Mars - Gauquelin ( Michel ) - Homme de Piltdown - Machine à guérir le cancer d' Antoine Priore - Pyramide ( la Grande ) - Rampa ( Lobsang ) - Rhines ( J. B. ) - Voyage astral.

etc...

 

8.bis. Béatitudes...

Le Christ est né d'un oeuf fécondé par le Saint-Esprit...

 

< Il suffit que l' esprit connaisse qu' il est vrai que l' Eucharistie est le corps de Jésus-Christ,

qu' il demeure convaincu de cette vérité

et qu' il la voie comme dans une certaine obscurité qui lui en cache la manière,

et qui ne lui représente que la vérité même du mystère >

Arnauld, La Grande Perpétuité de la Foi 1.6.1.

 

  Mercredi 15 novembre 2000 - 16h 28, heure de Paris.

CITE DU VATICAN ( A.P.P. Agence Pataphysique de Presse )

- Le cardinal colombien Dario Castrillon Hoyos a affirmé mercredi que le Christ était né d' un oeuf fécondé par le Saint-Esprit, et qu' il était "présent dans toutes les phases du développement embryonnaire".

Ces propos interviennent alors qu' une vive polémique oppose l' Eglise italienne aux autorités médicales de ce pays, qui ont légalisé la pilule du lendemain.

Pour l' Eglise catholique, l' ovule est déjà un être humain depuis sa fécondation, alors que pour la plupart des scientifiques et selon les normes médicales internationales, il faut attendre qu' il soit installé dans l' utérus pour dater le début du processus.

Ministre de la santé du pape, le cardinal Castrillon a décrit la conception et la naissance du Christ, lors d' un congrès au Vatican consacré à la santé et la société, pour inviter les hommes à "respecter davantage le don de la vie".

"Il y a deux mille ans, a-t-il affirmé, un oeuf a été fécondé d' une façon prodigieuse par l'action surnaturelle de Dieu".

"Cette union merveilleuse a produit un zygote avec un patrimoine chromosomique propre. Mais dans ce zygote il y avait le Verbe de Dieu. Dans ce zygote se réalisait le salut des hommes", a-t-il dit.

Le cardinal a évoqué toute l' évolution du processus. "Après sept jours (...) Dieu devint un embryon humain. Mais cet embryon était le fils de Dieu", a-t-il dit, avant de rappeler les phases successives de l' évolution jusqu' au premier mois de la grossesse, "lorsque le foetus mesurait de 0,8 à 1,5 cm, le coeur de Dieu a commencé à battre grâce à la force du coeur de Marie et le Christ a commencé à utiliser le cordon ombilical pour se nourrir par sa mère, la Vierge immaculée".

Le cardinal a souligné que le Christ aussi avait dû rester pendant neuf mois dans le liquide amniotique dans le placenta de sa mère avant de naître à Bethléem.

 

 

8. ter . LE FALUN GONG OU LE VRAI CLASSIQUE DU PATAPHYSIQUE IMPARFAIT
 

 < Ubu parle : Quand j' aurai pris toute la phynance, je tuerai tout le monde et je m' en irai >

A. Jarry, Les Polonais ou Ubu roi

 

Polygame: - Où nous transporterons-nous aujourd' hui Eutrapel ?

Eutrapel : - Mais tout virtuellement en Chine mon bon...

Polygame : - Et à quel sujet s' il vous plaît ?...

Eutrapel : - A l' occasion du grand retour du < sacré >...

Polygame: - ... ah ! le sacré... et quelle en est donc l' asiatique et dernière mouture ?...

Eutrapel : - Le Falun Gong...

Polygame : - Le phalle und quoi ?...

Eutrapel : - Fal-Un-Gong !... la < Loi >... la < Roue >, la < Méthode >... un mouvement apparu en Chine en 1992 et qui depuis lors déverse ses béatitudes sur le reste de la planète.

Polygame : - Vous me surprenez... De quoi s' agit-il ?...

Eutrapel : -... d' une sotériologie... Oui je sais : encore une... Celle-ci repose sur des exercices corporels... Elle est enseignée par un < maître >, un certain *... qui a eu l' idée d' ajouter à cette gymnastique traditionnelle une vision messianique et eschatologique... La secte compterait déjà des dizaines de millions d’ adeptes... Les autorités politiques chinoises seraient -paraît-il-, inquiètes de son essor... Elle susciterait par ailleurs en Occident un engouement très réel... et même des interprétations contradictoires.

Polygame : - ... Et quelle en est l' origine ?

Eutrapel : - D ' après mes informations c' est en mai 1992 que le fameux *... a rendu publique sa version du < Qi Gong >...

Polygame : - ?...

Eutrapel : -... une technique proposant la maîtrise de < l’ énergie vitale > ... une méthode d’ exercices respiratoires, destinée au bien-être physique et psychologique, par la maîtrise du corps et du souffle.

Polygame : - ... Jusque là rien de très original...

Eutrapel : - ... En effet... Des centaines de versions en ont circulé au cours des âges... certaines se focalisant sur le plan physio-thérapeutique ; d' autres plus ambitieuses y juxtaposaient des croyances plus ou moins rapportées à des interprétations du bouddhisme et du taoïsme....

Polygame : -... Et c' est le cas du Falun Gong ?...

Eutrapel : - ... avec cette particularité que son message se veut, de surcroît universel ... prosélytisme inédit en Chine puisqu' il prétend dépasser toutes les < traditions > spirituelles de l’ histoire et les vieilles sagesses nationales...

Polygame : - ... Pourquoi pas en effet... mais qui est vraiment ce < Fondateur >?...

Eutrapel : - Il serait né le 13 mai 1951... Et d' après le légendaire le jour de sa naissance coïnciderait, selon le calendrier lunaire chinois, avec celui de Sakyamuni, le Bouddha, l’ Illuminé...

C’est à Gong-Zhu-ling, dans la province de Ji-lin, en Mandchourie, qu' il voit le jour. Il est né de parents médecins... enfance banale... études secondaires puis de 1978 à 1982, il est employé dans la police et de 1982 à 1991, dans un organisme de distribution alimentaire de la ville de Chang chun... Aujourd’hui, il serait marié, père d’une fille et depuis 1996, il vivrait aux États-Unis... réfugié politique échappant aux foudres du Parti... Il aurait été < initié > au cours de sa jeunesse par plusieurs < maîtres > bouddhistes et taoïstes...

Polygame : - ... bien sûr... l' ésotérisme habituel qui contribue à nourrir le charisme auprès des simples...

Eutrapel : -... Souvenez-vous... la fureur maoïste calmée, la décennie 80 fut en Chine celle de la renaissance d' innombrables groupes, sectes et autres conventicules religieux... le Qi Gong se répand rapidement, après avoir été interdit pendant la tyrannie des chers petits Gardes Rouges... On assiste à un véritable engouement pour l’aspect psychosomatique de la méthode ... des manuels sont même publiés par les presses du Parti communiste... Plusieurs formes de Qi Gong se répandent, dont le Xiang Gong, < l’énergie parfumée > ou le He Xiang Zhuang, < le vol des cygnes >.

Polygame : -... très romantiques paravents...

Eutrapel : - ... assez kitschs à mon goût... Les < maîtres > pullulent comme à Rome au Deuxième siècle sous les Antonins... Le < Falun Gong >, la version proposée par *... , connaît un essor rapide. Ses dirigeants sont des intellectuels et des cadres retraités qui occupèrent des postes de responsabilité... Son organisation couvrirait, aujourd’hui, l’ensemble du territoire chinois et le nombre d’adeptes serait de plusieurs dizaines millions...

Polygame : - ... impressionnant... nos sectateurs et autres sectaires européens sont par comparaison des miniaturistes...

Eutrapel : -... effectivement... mais ce n' est pas tout... La méthode et la doctrine qui l’accompagnent ont pénétré également les États-Unis... les pays anglo-saxons et... le reste de l’Europe, avec des centres de diffusion auprès de nombreuses universités...

Polygame : -... Joli succès... Et cette doctrine ?...

Eutrapel : - ... rien de particulièrement original... excepté le côté exotique de la chose... La base du mouvement est le < Qi Gong >, une technique plutôt traditionnelle de <connaissance du corps >... parente de l’ acupuncture... Elle se concentre sur la respiration comme lieu de la < circulation de l’ énergie >. Elle est proche des principes du < Tai-ji-quan >, cet art martial aux mouvements lents...

Polygame : - ... Très spécifique au monde chinois tout cela...

Eutrapel : - ... Toutefois pendant longtemps, le Qi Gong fut une pratique réservée. *... -c' est là son originalité véritablement révolutionnaire-, se propose de l’ élever à un plan supérieur, pour en faire une pratique de culture de soi < ouverte à tous >, une délivrance des souffrances accumulées par le < karma>, cet état de l’ individu qu' on suppose acquis par la succession des vies antérieures.

Polygame : -Une rengaine et des thèmes que nous connaissons bien... Notre ami *... est une manière de démocrate... Il est vrai que pour ce père Ubu installé aux USA la phynance est en raison directe du nombre des adeptes...

Eutrapel : - ... C' est probable ... Chacun doit ainsi être apte à retrouver < sa vraie nature >...

Polygame : -... et poursuivre sa voie vers la < libération >...

Eutrapel : -... Les trois < Vertus > de référence sont donc : < Vérité, Compassion, Patience > .

Polygame : - Certes ; mais enfin tout ceci est pourtant bien fade, ressassé et fort banal...

Eutrapel : - Attendez.. Le Falun , la < roue de la loi >, est implanté par télépathie... pourquoi riez-vous ?... dans le corps de ceux qui veulent < cultiver leur énergie >, au centre de l’ individu...

Polygame : - ... c’est-à-dire sous le nombril ?!...

Eutrapel : -... c' est cela... Et c’ est < la foi en *... > qui accomplit cette implantation, expression miniature du cosmos.

Polygame : - ... du cosmos !... Mao n' était pas allé aussi loin...

Eutrapel: -Peut-être aurait-il dû... ses acolytes auraient -qui sait-, conservé le pouvoir... Je continue...

Par sa rotation dans le sens des aiguilles d’une montre, la < roue > entraîne < l’énergie cosmique > et l’ insuffle dans l’ individu, lui permettant d’acquérir une puissance sans égale, la santé, l’ intelligence, la sagesse, la purification, un haut niveau moral et, finalement -vous le devinez-, l’ Illumination... Dans le sens contraire, elle transmet l’ énergie en autrui...

Polygame : -... il conviendra de faire à l' altruisme toute sa place...

Eutrapel -... Selon *... , le Falun est le seul moyen de sortir de < ce monde corrompu >. Cela dépasse donc de loin une simple réinterprétation du Qi Gong. Le Falun Gong y ajoute une Interprétation de l’ Histoire, de la Science et des Religions ainsi qu' une projection salvatrice, liée à une Vision apocalyptique.

Polygame: -... la Vision de l' Histoire maintenant... il est vrai qu' elle manquait...

Eutrapel : -... En effet ; selon*... , l’ humanité est entrée dans < l’ère du grand déclin> et les antiques révélations, celles du Bouddha, de Lao Tseu, de Confucius, de Jésus, de Mahomet, sont épuisées... Le besoin se fait donc sentir...

Polygame : - ... de quelques lectures de 'pataphysique ?...

Eutrapel : -... mécréant !... certes pas !... d’ un nouveau Maître pour enseigner la Loi...

Polygame : -... évidemment...

Eutrapel : -... J' oubliai. Le monde aurait déjà subi 81 destructions...

Polygame : - ... 81 ?... tiens !... seulement ?...

Eutrapel : -... c' est bien suffisant pour rendre raison de < la dépravation des hommes > et des < calamités naturelles > que l’on connaît aujourd’ hui... J' ajoute que depuis le début du XXe siècle < les extra-terrestres > auraient pris le contrôle de la terre ...

Polygame : -... je me doutais bien que Spielberg viendrait à la rescousse...

Eutrapel : -... et ils seraient à l’origine de l’aviation, de l’ informatique, du clonage.... Leur existence serait d' ailleurs attestée par certaines peintures rupestres...

Ainsi le < Falun > est-il aujourd’hui < la vraie Loi >, jamais encore révélée... Et alors que la science moderne ne peut pénétrer les mystères du cosmos, c’est la doctrine de Bouddha, dépassant à la fois les sciences et les principes éthiques de toutes les sagesses qui doit être rétablie mais dans sa version modernisée par *....

Polygame : - ... eadem mutata... nouvelle épiphanie de Sa Magnificence...

Eutrapel : - ... Que voulez-vous... A défaut de génie le personnage aura du culot... Reconnaissons lui cette qualité...

Je conclus par les maximes habituelles de sagesse pratique qui découlent du noble < Enseignement >... Le Falun représente donc la < Voie > permettant de se déprendre de l’argent, de la réputation, des désirs, des attaches familiales ... il permet d' échapper aux épouvantables < perversions > de l’alcool, du tabac, de la drogue, du jazz... et finalement au chaos.

Polygame : - ... Belle révolution culturelle en perspective... trente ans après Lin Piao... quelle ironie de l' < Histoire > ou plutôt de la fable... cela donne à réfléchir... Remarquez que les convertis d' aujourd' hui se recruteront sans doute parmi les plus féroces sectateurs de l' époque des < Cent fleurs >...

Eutrapel : -... comme il se doit... Mais je termine...

Pour des dizaines de millions d' adeptes *... est désormais considéré comme < le Maître > qui possède les moyens secrets de l' acquisition et de la transmission universelle de la < connaissance > et du < salut >... Thaumaturge il accomplit des guérisons... Le Qi Qong qu' il enseigne engagerait le mouvement de < la roue de la libération > dans chaque individu supplantant ainsi les diverses techniques de sotériologie religieuse de notre temps...

Polygame : - ... Décidément l' humaine capacité à produire comme à avaler les balivernes n' a pas fini de nous surprendre... Mais mon ami je vous sens tout altéré...

Eutrapel : - c' est exact... Et tout autant par compassion... je vous propose de porter un toast à nos hypothétiques et lointains amis Chinois 'pataphysiciens...

Polygame : -... immergés dans cette invraisemblable et idéologique < turbulence> comme dirait Lucrèce...

Eutrapel : -... je leur souhaite bien du courage...

Que diriez-vous d' un Dubonnet ?...

 

9. LA RELIGION MORALE OU LE CATECHISME DES ANCIENS / NOUVEAUX PHILOSOPHES

( E. Kant, E. Husserl, E. Lévinas, L. Ferry, A. Finkielkraut... )

**

< Car pour eux il s' agit de fonder ce dont on ne saurait douter :

la science, la morale, l' art, la religion naturelle >

Dämon Sir,

Deuxième Etude sur la Religion dans les limites de la simple raison, d' Emmanuel Kant

 

 RAGNAR O 'PATA ( Episcope des Marches d'Ardennes )

AUX FRERES COADJUTEURS PATAGONS.

Le Frêne du monde, ce 15.10.2000.

FRERES,

1. Vous savez le faible de la < Nouvelle Philosophie > pour les fables du Talmud et pour le pathos lévinasien du < Visage > source de Norme et de Vie.

Signe de la < transcendance vers l' Autre > et du prétendu < devoir d' amour >, < le visage de l' Autre > nous ferait, paraît-il, < loi de l' aimer >...

Telle est par exemple l' aimable objurgation adressée à tout un chacun par l' un des représentants de cette très médiatique école de pensée : Alain Finkielkraut ( Sagesse de l' amour, 1984 )

Saluons en passant ce nouveau sectarisme éthique dans son souci de < se dégager > des deux schémas d' < intelligibilité > des mécanismes relationnels : -la < réciprocité sans nuages par fusion dans une collectivité englobante > d' une part ; -la < lutte pour la reconnaissance > de type hégélien d' autre part.

Savourons, Frères, comme elle le mérite, cette suave et onctueuse pataphysique au virginal parfum de fleur d' oranger.

Notons que cette préoccupation permet à l' inquiète < disponibilité philosophique> de prétendre à l' interprétation < rationnelle > du < sens des événements > et à l' intervention des < Vigilants > dans < l' urgence > de ce qu' ils nomment pompeusement les < enjeux internationaux >...

2. Vous savez également le goût maniaque des < Nouveaux philosophes > pour le dernier Husserl et la morale kantienne que dans leur bruyante et indiscrète grandiloquence nos Eveillés songent ingénument à placer... < au fondement spirituel de l' Europe > ( sic ).

Toutefois Frères, cette dernière source d' inspiration demeure paradoxalement assez mal connue ; cependant qu' elle donne la clef du galimatias à l' eau bénite qui constitue le bruit de fond de l' idéologique lallation émanant comme dit le Poète de tous ces < vrais petits saints.>

Il s' agit pourtant là d' une vulgate énoncée en des pages assez accessibles quoique fort peu lues où Emmanuel Kant, < le philosophe des "Lumières" >, développa la substance de sa <rationaliste > et vertueuse Vision religieuse.

Il y a deux siècles, il est vrai...

3. Mais si < la Pensée Emmanuel Lévinas > -comme on disait naguère < la pensée Mao-tsé-toung >-, est ramenée ainsi aux quelques pesants lieux communs cités plus haut, -clichés rabâchés jusqu' à la nausée sur les Ondes Europoldave du "ministère" de la Vérité et de la <Culture > par la cohorte de quelques mîmes laborieux-, il n' est pas inutile, pour mieux apprécier les sermons de nos contemporains Prêcheurs, de remonter à l' une des sources de leur envahissant babillage.

La voici.

 

 E. Kant, La religion dans les limites de la simple raison

( Résumé )

Préface.

-Certes la morale n' a nullement besoin de la religion. Toutefois Il existe néanmoins entre elles un rapport très étroit ; si bien que : < la morale conduit immanquablement à la religion s' élargissant ainsi jusqu'à l' idée d' un législateur moral tout-puissant, extérieur à l' homme, en la volonté duquel est la fin dernière ( de la création du monde ) ce qui peut et doit être également la fin dernière de l' homme .>

1. Première dissertation : < De l' inhérence du mauvais principe à côté du bon, ou du mal radical dans la nature humaine >

Son objet est l' étude du problème du mal.

1.1. Constat : Il y a dans la nature humaine une < disposition originelle au bien > mais aussi un < penchant au mal >.

1.2. Origine : Ce mal ne vient ni de la sensibilité ni des inclinations naturelles qui en dérivent, encore moins d' une dépravation de la raison. Celle-ci ne saurait < extirper en soi l' autorité de la loi >. Le mal provient d' un conflit entre la sensibilité et la raison. L' homme est mauvais quand il subordonne la loi morale aux motifs de la sensibilité. < Il fait des mobiles de l' amour de soi et de ses inclinations la conditions de l'obéissance à la loi morale...>.

1.3. Définition : le mal consiste à faire passer les passions avant la raison. Mal radical, indéracinable, qui corrompt le fondement des maximes de nos actions.

Kant rejoint ici saint Paul : < tous sont pécheurs également ; il n' y en a aucun qui fasse le bien (selon l' esprit de la loi ), même pas un seul >.Conformes à la loi, nos actes ne sont jamais inspirés par le pur respect de la loi. Toujours s' y mêle quelque secrète inspiration d' amour propre.

1.4. Innéité du mal : Kant se fonde sur l' Ecriture. Le mal n' a pas pour commencement un penchant mais le péché, la transgression de la loi morale en tant que commandement divin.

Adam a péché librement. Cependant l' homme n' est pas corrompu foncièrement. Le mal est inné bien que non héréditaire en nous dans la mesure où nous choisissons librement de subordonner la raison à la sensibilité.

1.5. Possibilité du salut : l' homme a la possibilité de se relever en rétablissant en lui la disposition primitive au bien. En prenant la résolution immuable d 'agir par pur respect pour la loi. Bien que le mal radical ne puisse être extirpé en nous par la conversion l' homme devient bon aux yeux de dieu qui sonde les coeurs et les reins. < Il s' ensuit que la formation morale de l' homme ne doit pas commencer par l' amélioration des moeurs, mais par la transformation de la mentalité et la fondation d' un caractère. >

Indépendamment du secours de la grâce, il faut donc faire de son mieux.

D' où les réflexions kantiennes parallèles relatives à l' éducation rationnelle.

2. deuxième dissertation : < Lutte du bon principe avec le mauvais pour la domination sur l' homme >

2.1. Le modèle christique comme archétype de l' Humanité : la disposition naturelle au bien -le bon principe-, se personnifie dans l' homme parfaitement moral, le < Fils de Dieu >. Nous devons conformer notre conduite à ce modèle puisque le monde a été crée par Dieu pour < l' humanité dans sa perfection morale>.

2.2. Devoir général de l' humanité : < Nous élever à cet idéal de perfection morale, à l' archétype de l' intention morale dans toute sa pureté, voilà le devoir général de l' humanité, et cette idée même, qui nous est proposée comme modèle à atteindre par la raison, peut nous en donner la force >.

2.3. L' archétype de l' Humanité est une Idée régulatrice : présente dans notre raison moralement législatrice. Cet archétype étant dans notre raison il faut qu' un homme semblable à ce modèle puisse ou ait pu exister en fait. Un tel homme < de sentiments vraiments divins > est le Christ.

2.4. La divinité du Christ: si elle n' est pas niée par Kant, elle n' est d' aucun avantage sur le plan pratique. La valeur d' exemple de l' homme éthiquement raisonnable est d' autant plus grande qu' il ne possédera aucun caractère surnaturel.

2.5. Difficultés pour atteindre cet idéal :

2.5.1. première difficulté : nous ne parviendrons jamais à rendre notre conduite conforme à la sainteté de la loi. En conséquence il faut faire consister la moralité humaine dans l' intention, la volonté d' accorder la conduite à la loi.

2.5.2. seconde difficulté : persévérer dans la bonne voie. La constatation de son amélioration progressive et l' espérance que cette amélioration se poursuivra dans une autre vie donnera à l' homme le courage de persévérer dans sa marche vers le bien. Le méchant, inversement ne cesse de tomber toujours plus bas et ne peut rien espérer. Les idées d' Enfer et de Paradis doivent être considérée comme des Idées régulatrices.

2.5.3. troisième difficulté : comment s' acquitter de la dette originelle ? Par la conversion. <La résipiscence, c' est en effet l' abandon du mal et l' entrée dans le bien ; on dépouille le vieil homme... puisque le sujet meurt au péché... pour vivre selon la justice.>

2.6.1. Signification de l' Histoire sainte : elle expose la lutte entre le bon et le mauvais principe dont les principaux épisodes sont : la chute d'Adam ; l' établissement du royaume du mal ; l' extériorité morale de la théocratie judaïque ; la venue du Christ dont la sagesse < semblait descendue du ciel > et le triomphe de ce Christ mis en croix bien que le mauvais principe subsiste néanmoins comme " prince de ce monde".

Et Kant d' ajouter qu' < un effort comme celui qui est tentée présentement pour chercher dans l' Ecriture le sens qui s' harmonise avec l' enseignement le plus sacré... doit être considéré comme un devoir.>

2.7.1. Vanité des miracles : ils sont inutiles à une < religion morale > quoiqu' ils puissent aider la religion à se fonder. Le miracle n'est d' aucune aide pour l' amélioration morale du sujet.

3. Troisième dissertation : < Triomphe du bon principe sur le mauvais : Etablissement d' un royaume de Dieu sur terre >

3.1. Danger de l' existence sociale : la vie en société est cause de corruption. < L'envie, le goût de dominer, la cupidité et les inclinations haineuses qui s' y rattachent donnent aussitôt l'assaut à sa nature, modeste par elle même, lorsqu' il se trouve parmi les hommes. >

3.2. Nécessité de la constitution d' une société éthique. Les hommes bons doivent se grouper dans une association établie pour le règne de la vertu. Son législateur est Dieu. :< ce concept d' une communauté éthique est celui d' un peuple de Dieu, régi par les lois éthiques.>

3.3. < L' Eglise invisible >. Ses caractères sont : l' universalité, la pureté < elle doit être dégagée de l' imbécillité de la superstition et de la folie du fanatisme >, la liberté de ses membres. C'est la communazuté d' une famille sous la direction d' un Père moral invisible représenté par son Fils.

3.4. Cependant comme les hommes ne parviennent pas à se persuader qu' il faut agir par pur devoir, il faut adjoindre une < religion cultuelle > à la religion purement morale. La révélation devient donc nécessaire avec la possibilité qu' elle se substitue à la vraie foi.

D' où la nécessité d' interpréter les croyances au moyen de la religion morale en cherchant la conformité de la foi historique à la raison pratique. < Il n' existe donc aucune autre norme de la croyance d' Eglise que l' Ecriture, ni un autre interprète de cette foi hors la pure religion de la raison et la science de l'Ecriture. De ces interprètes, seul le premier est authentique et valable pour tous, le second est seulement doctrinal et sert à transformer la croyance d'Eglise pour un certain temps et un certain peuple en un système déterminé qui se maintient de façon constante.>

3.5. < La liberté publique de conscience > peut seule empêcher la foi historique de dégénérer en une simple croyance aux docteurs de la loi et à leur sagesse.

4. quatrième dissertation : < Du vrai et du faux culte sous la souveraineté du bon principe, ou de la religion et du sacerdoce >

4.1. A la différence de l' Eglise visible fondée sur des statuts, l' < Eglise invisible > ne connaît pas de culte.

4.2. Religion < révélée > et Religion < naturelle >.

Thèse :

La religion est < la connaissance de tous nos devoirs comme commandements divins >.

A la différence de la < religion révélée > où je reconnais comme devoir ce que je sais être un commandement divin, la < religion naturelle > reconnaît comme commandement divin ce que je sais être un devoir.

La religion chrétienne est à la fois < révélée> et < naturelle >. Savante et < révélée> en tant qu' elle appuie ses principes sur certains livres révélés , elle est < naturelle > en tant qu' elle a pour principes les principes de la religion naturelle. Son enseignement se fonde sur les principes de la < raison pratique> et sur des faits ainsi que sur des dogmes révélés.

Ainsi : < il faut que la raison humaine universelle, l' élément de la religion naturelle, soit reconnue et honorée dans la dogmatique chrétienne comme le suprême principe souverain, mais que la doctrine de la révélation sur laquelle on fonde une Eglise, et à laquelle des savants sont nécessaires en qualité d'exégètes et de conservateurs, soit aimée et cultivée comme simple moyen, hautement estimable d'ailleurs, pour rendre la première de ces doctrine accessible même à l'intelligence des ignorants et pour lui donner de l'extension et de la persistance >.

etc...

*

Telle est donc, Frères, cette < religion morale > , la religion < naturelle >, la religion <rationnelle>, qui ne cesse d' inspirer depuis deux siècles Loges, Clercs, Autorités spirituelles, Chats fourrés robins, Editorialistes, Pédagogues et enfin, après la brève parenthèse <postmoderne > , les auto-proclamés < Nouveaux Philosophes >.

De cette insane tisane le 'Pataphysicien pourra toutefois, mais à sa manière, faire son maigre profit.

 

 

10. LA RELIGION DANS LES LIMITES DE LA SIMPLE 'PATAPHYSIQUE

( Bref vocabulaire 'pataphysique de l' expérience religieuse )

 

< ... car nous n' avons pas hésité à monter sur un rocher fort haut pour que nos prières

aient moins loin à arriver au ciel >

Alfred Jarry, Ubu Roi

 

Ubudore à Charmante,

Ma chère enfant, je t' envoie ci-joints quelques feuillets relatifs à < l' expérience religieuse >. Tu remarqueras en les découvrant qu' il s' agit ici moins d' une analyse que d' un simple descriptif, une manière d' "éclaté " suggérant la possible phénoménologie d' une attitude existentielle ramenée à ses caractères principaux.

A ses constantes et à ses manifestations.

Tu reconnaîtras aussi les conducteurs dégagés par G. Van der Leeuw dans une étude désormais introuvable. La phénoménologie -quand elle s' en tient au plat empirisme des intentions en dehors de tout souci de fondement-, constitue un concours très appréciée du 'Pataphysicien.

Aucune note n' accompagne donc le réseau sémantique que compose cet élémentaire lexique.

Ce pense-bête ne te sera toutefois pas inutile. Il te sera comme un guide te permettant d' évoluer dans les méandres d' un labyrinthe aux cent mille impasses, ténébreuses pataphysiques, pieuvres ou phénix -c' est selon-, toujours moribonds et cependant toujours renouvelés.

Tu ne manqueras sans doute pas de te livrer à l' élucidation adéquate de notions ainsi présentées telles des rébus à ta sagacité.

Je te souhaite un agréable séjour auprès de toutes ces bienheureuses fictions ...

... et qu' Ubu veille à ton salut.

***

 1. < L' objet de l' expérience religieuse >

-La Puissance. L' Absolument Puissant. Chose et Puissance. Tabou et Menace / Désir et Crainte-Horreur. Le Milieu sacré : Pierre / Arbre / Eau / Feu / Le Monde Sacré < d' en haut> Puissance / Volonté / Le Père / La Figure Terrible / La Figure du Sauveur / Les Anges.

-Le Mauvais Vouloir / Les Morts Puissants / Les Démons.

-La Puissance et la Volonté sous la forme du Nom / Idolâtrie du Nom / Kabbale. Le Salut.

2. < Le sujet de l' expérience religieuse >

2.1. L' Homme sacré.

La Vie sacrée. Le Sorcier et le Prêtre. Celui qui parle. Le Prédicateur. Les Consacrés. Les Saints. Les Démoniaques. La Communauté.

2.2. La Communauté sacrée.

-Mariage / Famille / Race / Tribu /Peuple / Nation / Humanité.

-L' Alliance. La Secte. L' Eglise. La Communion des saints.

2.3. Le Sacré dans l' Homme : l' Âme.

3. < Réciprocité du sujet et de l' objet >

3.1. L' action extérieure :

La Célébration. La Purification. Le Sacrifice. Les Sacrements. Le Service. La Divination. Le Temps Sacré. Les Fêtes. La Parole Sacrée. Le Mythe. La Parole de Dieu comme Histoire du Salut. La Formule Magique et la Prière. La Louange. Le Silence.La Parole Ecrite. L' Ecriture. Le Culte. Rites et Liturgie. Les Pélerinages.

3.2. L' Action intérieure :

Eviter Dieu. Servitude envers Dieu. Alliance avec Dieu. L' Amitié de Dieu. La Science de Dieu. Suivre Dieu. La Plénitude divine. La Mystique. L' Amour de Dieu. La Vie intérieure. La Conversion ou Nouvelle naissance. La Foi. L' Adoration.

4. < Dieu et Le Monde >

4.1. Le Monde et les Fins :

La Révélation. L' Eschatologie. L' Apocalypse. La Parousie. Le Millenium.

5. < Figures religieuses >

5.1. Figures humaines / Les Rôles :

Le Fondateur. Le Réformateur. Le Docteur. Le Philosophe et le Théologien. L' Exemple. Le Martyr.

5. 2. Typologie :

Religions de l' Eloignement et de la Fuite. Du Combat. Du Repos. De l' Elan. De l' Infinité et de l' Ascèse. Du Néant et de la Pitié. De la Volonté et de l' Obéissance. De l' Amour.

 

 

11. LES CONTES D' AUGUSTE

( Histoire édifiante et véritable d' une affection philosophiste à l' usage des escholiers )

 < -voilà un homme !

-plus encore Monsyeue ! voilà un Philosophe ! >

Jeanne de La Tysse, 'Pataphysicienne

*

< Si quelques gouttes de philosophie ont pu conduire à l' athéisme,

la philosophie ramène à la religion celui qui s' y abreuve à longs traits >

Francis Bacon, La Nouvelle Atlantide

 

 Alors qu' il n' a que 16 ans, le jeune Auguste est reçu à l' Ecole polytechnique. Mais assez vite renvoyé pour insoumission, il n' a d' autres ressources que ses maigres leçons de mathématiques pour subsister. Nommé plus tard répétiteur d' analyse et de mécanique, il n' obtiendra jamais le poste de professeur auquel il prétendait, pas davantage d' ailleurs que la < chaire d' histoire générale des sciences positives > qu' il entendait créer à son propre usage au Collège de France.

En 1817 ce futur Prophète de la Science rencontre Saint Simon, le chantre de la < révolution industrielle > dont il devient le secrétaire. C' est l' occasion de concevoir une inédite et <merveilleuse > science sociale introduisant à une politique < véritablement > scientifique.

1826 est l' année de l' ouverture de son < Cours de Philosophie positive > hélas interrompu par une affection nerveuse qui le mène pour quelques temps dans une clinique d' aliénés... La publication du Cours débute en 1830 et s' achève en 1842 parallèlement aux leçons d' astronomie populaire dispensées gracieusement dans une salle de la Mairie du 3° arrondissement de Paris.

Oeuvre de longue haleine puisque poursuivie pendant 17 années...

C' est à cette époque particulièrement féconde qu' il dégage la fameuse et spéculative < Loi des trois états > de l' intelligence. Loi bien connue des potaches de langue française, puisque toujours enseignée dans les établissement d' enseignement, présentée ainsi qu' un dogme et élevée au rang de fondement de l' officielle vulgate épistémologique.

Résumons la d' une phrase : l' esprit humain dans son effort pour expliquer l' univers passerait successivement par trois états, l' état théologique ou fictif, l' état métaphysique ou abstrait, l' état positif ou scientifique.

Curieusement marié à une authentique prostituée professionnelle, l' Idéologue rencontre alors son Aphrodite céleste, Clotilde de Vaux, sainte et vertueuse personne, inaccessible certes à l' expérience charnelle mais qui lui accorde toutefois son amitié.

Elle ouvre ce pur intellect au monde du sentiment.

1845 : c' est < l' année sans pareille> qui se clôt hélas par la mort de Clotilde le 6.4.1846.

Au bord de la folie le Prodige fait néanmoins paraître les volumes considérables du Système de Politique positive, ou Traité de sociologie instituant la < religion de l' humanité >.

Car psychologiquement métamorphosé, le Philosophe s' est désormais autoproclamé Grand Prêtre de la religion de l' Humanité. Il institue le < Calendrier positiviste > dont les Saints sont les grands Penseurs de l' Histoire ; il forge maints apophtegmes et autres devises : < Ordre et Progrès > ,< Vivre pour autrui >, < l' Amour pour principe et l' Ordre pour base, le Progrès pour but >.

Il fonde de nombreuses églises positivistes et meurt finalement épuisé en 1857 après avoir annoncé qu' avant 1860 il prêcherait < le positivisme à Notre-Dame comme la seule religion réelle et complète >.

Stupéfiante trajectoire du génie : parti d' une critique scientifique de la théologie, il achève ainsi son existence en prophète.

Car la science de l' Humanité préparant l' union de tous les esprits achèvera l' unité partiellement accomplie par l' Eglise catholique au Moyen-Âge comme elle rendra l' altruisme universel. Pour ce faire, la société positive reposera sur la puissance temporelle ( les industriels et les banquiers ) et sur le pouvoir spirituel, celui des Clercs, des savants, avec à leur tête les sociologues et le pape positiviste, Auguste Comte lui même...

On sait le succès et la postérité de la Vision...

Laissons maintenant à feu Edgar Faure, à l' illustre et à l' incomparable regretté Pataphysicien, au Politique et plus encore au Politicien, au Frère Ratapoint Grand Connaisseur du Genre Humain, le soin de caractériser un projet trop vite taxé de "délire politico-religieux inspiré par l' amour platonique " :

< ... telle fut donc cette entreprise que l' on ne saurait tenir pour pure extravagance puisqu' elle engendra une Eglise réelle, pourvue de biens importants et de fidèles en nombre, épanouie pour une longue période sur une terre lointaine ( le Brésil ) dont son fondateur n' a jamais abordé le rivage.> ( Auguste Comte, qui êtes-vous ? 1988 )

 Le philosophisme ou quand se rejoignent la grandeur religieuse, le sublime moral et tout le sérieux de la noble, austère et vertueuse philosophie...

 

 

12. SANS FOI NI LOI LA 'PATAPHYSIQUE ?

( Dialogue 'patasophique )

*

 < ... l' enseignement véritable consistera à insuffler la vertu patasophique,

seule capable de contourner les censures et d' assurer une 'pataphysique du départ... >

Jeanne de La Tysse, Régente de 'Patasophie

( Le balcon pataphysique, 2.15. )

 

Censure : -J' ai à l' oreille de bien curieuses allégations Patasophie... il paraît que tu vantes les vertus de désobéissance et d' impudence... et que tu prétendrais à exister " en 'pataphysicienne", < au-dessus des normes >, < au-delà de tout > ... < sans foi ni loi ! >

Quelle absurde prétention ! ...

Patasophie : -Peut-être aura-t-on saisi improprement mes raisons chère Maïeutrique... Car il n' y a pas plus respectueuse que moi des < règles, des normes et des lois >...

Quant à ma < foi >... je puis t' assurer de son intégrité, de sa sincérité comme de sa loyauté.

Le Prêtre et le Magistrat, ces paravents du < Droit> et de < La Loi >, n' auront donc pas à s' inquiéter...

Censure : -Allons, de ton genetien balcon à marionnettes, tu te moques... je saurai bien te démasquer...

Patasophie : -Je sais tes ruses ma bonne amie... mais prends garde à ne pas te piéger toi-même dans les fils et les noeuds de ta suspicion ...

Censure: -Sois sans crainte... Je ne crains ni tes paralogismes, ni tes sophismes...

*

Patasophie : -... Ainsi donc le bruit court que je vivrais < sans foi ni loi > ?...

Censure : -C' est plus qu' une rumeur...

Patasophie : -Tu m' accorderas volontiers que les relations de la < loi > et de la < foi > ne sont pourtant pas simples...

Censure : -Quelle est cette énigme ?... Je ne vois, moi, que deux possibilités : ou les respecter toutes deux ou les enfreindre...

Patasophie : -La belle diérèse... Je suppose que ton maître au crâne chauve, Trissocratus le Philosophe, serait satisfait de ton apparente simplicité... En fait, vois-tu, pour faire bonne mesure il y en a cinq.

Censure : -Que dis-tu là !?... cinq !?...

Patasophie : -... mais oui ma bonne amie ... et je te les énumère... La foi avec la loi ; la foi au dessus des lois ; la loi sans la foi ; l' absence de foi et de loi ; et enfin...

Censure: -... enfin ?

Patasophie : -Toutes les bigoteries du monde... religieuses et juridiques, mêlées...

Mais tu parais perplexe...

Censure : -C' est que je flaire une chausse-trape...

Patasophie : -Ton soupçon n' est pas fondé... je vais t' expliciter la chose...

Censure : -Je t' écoute...

Patasophie : -Je viens de distinguer cinq attitudes propositionnelles au regard de ce qui nous préoccupe : le conformisme ou la figure du Pharisien ; le mysticisme, à l' exemple de saint Paul ; le positivisme, qu' un de tes proches en idée, Kelsen représenterait assez bien ; l' anarchisme enfin ... ici les noms ne font pas défaut ...

Censure: -il en manque cependant une...

Patasophie : -... la dernière, l' ultime, celle du 'pataphysicien... de l' Anarque.

Censure : -Evidemment ! ... j' aurais dû y penser... Désormais le compte y est.

Patasophie : -Présentons les successivement -si tu le veux bien-, et voyons par différence ce qui caractérise l' agnosticisme 'pataphysique.

Censure : -C' est d'accord... ta démarche me convient...

*

1. Patasophie : -Respectueux de la < Loi > et homme de bonne < Foi> , ainsi se présente à nous en premier lieu le Pharisien. Conformisme... ritualisme... attachement à la lettre...

Censure : -... en effet !... ostentation hypocrite de la vertu et de la piété !... la stricte et étroite observance des préceptes religieux et moraux.. dépourvu de réel sens moral... Tartuffe !...

Patasophie : -... figure, mais comme inconsciente de soi, du Père Ubu ?... ne l' accablons pas trop...

Censure : -Tu es bien indulgente...

Patasophie : -C' est que, vois-tu... je ne connais pas la haine... et à peine le mépris...

Censure : -Indulgence bien commode...

*

2. Patasophie : -Laissons cela et passons au Mystique... Je suppose qu' il t' agrée davantage celui-là...

Censure: -... au moins est-il sincère, quand bien même son attitude sera outrée...

Patasophie : -La Foi sans la Loi donc ... ou plutôt " au-dessus" des Lois... Mais tu fronces le sourcil... Je devine ton inquiétude...

Censure : -Le péril anarchiste n' est pas loin...

Patasophie : -Il est vrai...< Je vous ai délivré de la Loi > assenait le bon Paul de Tarse...

Censure: -... bien qu' il ait ordonné le respect extérieur dû à César et à ses règles...

Patasophie : -Tes chers et pieux philosophes ne se sont pas privés de souligner l' obscurité de la Foi par rapport à l' évidence de la Raison...

Censure : -C ' est qu' elle intéresse avant tout la piété, le sentiment et la volonté... <credulitatis affectus > rappelle le Cinquième Canon du Deuxième Concile d' Orange... Dans le même sens Albert le Grand dans ses Sentences la rapporte à l' intellect affectif...

Patasophie : -... la Foi n' est qu' un état provisoire qui convient à notre condition d' < hommes voyageurs > destiné un jour à faire place à l' Intelligence, écrivait lui aussi l' Apôtre.

Censure : -... Elle doit nous y préparer...

Patasophie : -Et il faut connaître avant de croire affirmait -si je ne m' abuse-, pour son particulier saint Augustin...

Censure : -... On croit parce qu' on se soumet à l' autorité de Dieu ou de l' Eglise ; et les raisons qui nous poussent à croire ne sont jamais d' une vigueur nécessitante ; elles détruiraient le mérite de la Foi. La Foi doit avoir du < mérite >... elle est un don de Dieu, comme toute oeuvre méritoire... par inspiration de la < grâce >...

Patasophie : -Cessons de jouer les pédants. Je vois que tu es intarissable sur un sujet qui te tient manifestement à coeur... Mais tu disais une telle attitude " outrée"...

Censure: -... certainement... et dangereuse... pour la Loi et...

Patasophie : -... l' ordre ?...

Censure: -Effectivement !... ce qu' a montré l' Aquinate... et fort justement...

Patasophie : -... les dangers du Fidéisme...

Censure: -... ce ferment d' anarchie !... Considère les dérives franciscaines !

Le fidèle n' a jamais l' évidence de ce qu' il croit. Il est induit à croire par des pseudo-raisons tirées des miracles et des signes ... Rien à voir avec l' Evidence qui fait la Science ! Les raisons qui sont suffisantes pour croire ne le sont pas pour savoir...

Patasophie : -... et il faut < savoir> pour respecter la < Loi >, n' est-ce pas ?

Censure : -Oui... le Droit relève de l' intelligence positive et rationnelle. Faute de quoi...

Patasophie : -... le chaos social... le désordre politique...

Censure : -La règle doit être impérative, prescrite par une < autorité souveraine > et...

Patasophie : -... liée à un pouvoir de coercition...

Censure: -... tu sembles railler... et pourtant point d' autorité, point de loi, point de société !

Patasophie : -Ainsi rejettes-tu l' hypothèse de < la foi au dessus des lois >...

Censure : -Je la respecte mais je la crains... il lui faut des garde-fous...

Patasophie : -Soit... Passons donc à la troisième relation ...

*

3. Censure : -< La Loi sans la Foi >?... le positivisme... à l' exemple de Kelsen...

Patasophie : -La règle impérative n' est plus transcendante ou inhérente à la nature des choses... elle est l' apanage des hommes...

Censure : -Voilà un terrain plus solide...

Patasophie : -Plus solide ?...

Censure : -Certainement. La loi c' est la < règle > qui symbolise à elle seule tout le droit.

Patasophie : -Et qu' est-ce donc qu' une loi ?

Censure : -Une obligation relative aux relations des hommes entre eux...

Patasophie : -Et quelle en sera la source ?

Censure : -... la coutume, la constitution, le pouvoir législatif, la fonction publique administrative... Mais qu' importe... Ces règles établissent une< hiérarchie de normes > qui va de la logique constitutionnelle au règlement intérieur des hôpitaux et aux stipulations des contrats entre particuliers...

Patasophie : -... chaque norme est ainsi subordonnée à une norme de rang supérieur ?

Censure : -C' est l' édifice du Droit positif... purement rationnel, qui légifère, cautionne, prescrit, protège et sanctionne...

Patasophie : -La clef de voute de ton bel < ordre social >... La merveilleuse utopie au service de l' idylle sociétaire que voilà !... Et tu accrédites de semblables fables Censure ?... Cependant dans ton obssession d' Ordre et de Cohérence n' aurais-tu point fétichisé la légalité ?...

La Loi aurait donc tous les droits ?... sainte Légalité, régnez sur nous !...

Reste toutefois une question... et quelle !...

Censure : -... Je ne vois pas...

Patasophie :-... Tout ce qui est légal est-il légitime ?...

Censure : -Je devine ton venin... mais tu sais bien que je n' ai pas le choix... C' est cela ou l' irrationnel, Patasophie... le chaos, l' état de nature... l' anarchie...

Patasophie : -D' où ton besoin de fonder la cathédrale de tes fictions juridiques et de tes prétendues règles, sur la religion de l' Humanité, n' est-ce pas ?

*

4.Censure: -Raille Mauvaise !... plaisante tant que tu veux... je refuse l' anarchie et plus encore le nihilisme,...

Patasophie : - ...Bakounine... Darien... sans foi ni loi...

Censure : -Quelle horreur !... l' état d' anomie selon Durkheim !... Es-tu prête à vivre dans un monde d' arbitraire... de libertés sans frontières ?...

*

Patasophie : -Reprenons.

La < Foi > est un état psychologique, un système d' émotions propre au croyant, individu ou être-en-foule... une certitude qui se donne pour vérité.

Or la confusion de la logique et de la psychologie ne saurait convaincre une 'pataphysicienne.

Quant à la < Loi >, il s' agit soit d' un ensemble d' énoncés spéculatifs, à la manière mosaïque, chrétienne ou islamique, soit d' un système laïque de propositions juridiques posées par les hommes, un réseau de propositions à valeur performative, un code à vertu d' accomplissement.

Et de nos jours fondé sur la mythologie de la religion des droits de l' homme.

Comme telles, attributs fantastiques du pouvoir des Clercs et de ceux qu' ils servent sur leurs dupes, -dindons et moutons-, ces propositions ne tiennent leur valeur que de la contrainte ou de l' audience qu' on leur veut bien accorder.

Aussi comme l' affirma jadis A. Templenul...

Censure : -... ?

Patasophie : -... une aimable Provéditrice chargée de la Tolérance, des Voiries, et autres Moralités...

 

< La règle d' or, en cas de délit ou de faute, reste : ne pas se faire prendre ;

être en règle avec tous les gouvernements... Tel est le dogme intangible. >

( Collège de Pataphysique, Cahier 21, passim )

Censure : -Tu avoues donc Patasophie !... Sans < Foi ni Loi > la 'pataphysique !

5. Patasophie: -Non pas chère... là est ton erreur... Sa surface d' accueil est au contraire assez vaste pour accueillir et tolérer -je ne dis pas < respecter > note le bien -, la diversité de la <Foi > et la multiplicité des < Lois > que ne cesse de générer l' imagination fertile de tes semblables.

Censure: -C' est d' une assez vulgaire et méprisable fille publique dont tu me fais le portrait...

Patasophie : -" Méprisable "... c' est là une appréciation qu' on peut juger contestable... mais <'patasophique >, très certainement...

C' est pour le 'pataphysicien un programme assez attrayant que d' enfiler les perles de tes <autorité spirituelles > Censure.

Censure : -Je n' ai pour toi que de la répugnance Patasophie...

Patasophie : -Hé bien ! puisque mes raisons te donnent la nausée et qu' à ta manière te voilà comblée, séparons-nous ma bonne amie... La messe est dite.

 

 

13. EPIPHANIE DE L' ENFANT UBU AUX FRERES PATAGONS

< Va, parcours les espaces du ciel supérieur

Et témoigne que partout où tu te rends, les dieux sont morts >

Sénèque, Médée: v.1025/1026.

 

Rêve.

< A Untenzollern. Chez le Niebelung.

Il avait neigé et le froid était vif lorsqu' ils franchirent l' enceinte du Manoir.

Des spectres les avaient enveloppés, qui leur montraient des révélations. Des revenants les harcelèrent de leurs visions. Il leur fallut aussi se frayer un passage parmi des fantômes tout vêtus de sinistres hallucinations.

Transis et las ils avaient pénétré dans la chambre royale, glacée et nue.

Ainsi qu' un gisant immobile, solitaire, l' Enfant dormait.

Sa respiration était saccadée. Ses soupirs et son souffle exhalaient des nuées d' apparitions tandis que son corps déjà tout vérolé, taché de larges zonas et aux muqueuses vésiculées se couvrait d' une myriade de purulents boutons.

Circonspects ils s' approchèrent de l' Origine des mondes...

Sur le visage apâli ils reconnurent l' acné des adolescents lyriques.

A la commissure des lèvres effleurait l' herpès des idéologies. Les lourds anthrax des religions et les noirs furoncles des utopies bleuissaient la chair des aisselles. Les pustules innombrables de la spéculation recouvraient un corps secoué de tremblements et qui semblait plongé comme en un coma dépassé.

Le dégoût les fit frissonner. Mais la curiosité les retint.

Echappés à leur fascination ils déposèrent leur présent aux pieds de la monstrueuse idole :

le don d' une existence consacrée aux chimères et aux extravagances.

Puis, impassibles et silencieux, à pas lents ils s' étaient retirés, abandonnant le vivant Automate de l' Encervelage qu' un voeu lointain, promesse de l' initiatique voyage, leur avait enjoint d' aller visiter.>

Ubudore de Patagonie.

 

14.Protocoles des Sages Patagons

( Manifeste patacrucien / pastiche )

* *

< Les Patagons défendent les intérêts immédiats des Patagons,

et par cet unique souci ils représentent en même temps

l' avenir de la Fraternité de Patagonie >

Ragnar O 'Pata, Thèses de Montmédy

 

Notice introductive.

Contexte : Les quelques lignes de ce Manifeste Patacrucien placardé sur le Web sont la synthèse d' une Conférence discrète tenue au Lac des Vieilles Forges. Leur objet est de préciser l' attitude 'pataphysique correcte à observer en regard de la stratégie des Communautés Zélotes du Village Mondial. ( C.Z.V.M. )

La brochure qui en présente les conclusions propose aux Patagons une réflexion sur les moyens de s' affranchir de la tutelle de < l' idéologie dominante > et de ses agents.

Elle a été approuvée par les Optimates de la Fraternité de Patagonie.

Source : Ragnar O 'Pata, L' idéologie, les Zélus et la politique internationale, numéro 18 des Cahiers patagons.

Résumé : la brochure comprend 30 pages. Les premières sections couvrent l' histoire des Zélotes de l' Antiquité aux Temps modernes et constatent leur irrésistible omniprésence dans le monde contemporain ainsi que leur incontestable pouvoir de nuisance.

On ne retiendra ici que la synthèse conclusive.

***

 Politique mondiale des Zélus ( ou Communautés Z. )

 Prétention à la direction planétaire.

1. Nous avons relevé les centres de pouvoir Zélotes dans le monde. Le plan unifié est plus qu' une simple conjecture. Ce qui nous mène nécessairement à la question : y a-t-il une forme de direction qui réalise ce plan à l' échelle mondiale ?

Il existe effectivement toute une série d' organisations Z. à vocation internationales ; certaines publiques, d' autres occultes : le Patrimoine Planétaire, l' Ordre Indépendant de la Grande Loge des Fils du Temple, La Ligue pour la Diffamation Universelle, diverses agences laïques, la Congrégation du Saint des Saints chargée de la Vertueuse Délation (dirigée tout particulièrement contre les Réfractaires Patagons ), le Directoire Mondial des Institutions Z. - à nommer les plus connues.

Toutes ces organisations promeuvent la politique de grande puissance de la conjuration Z.

Quels sont leurs liens ? Où se situe la direction centrale ?

Autant de questions décisives pour le Patagon.

Malgré ces interrogations le fait est pourtant avéré que nous sommes en présence d' une <conspiration organisée >.

Elle s' exprime par la toute puissance de la Cléricature Z.

Ses Prêtres, ses Philosophes, ses Comités d 'Ethique, ses Editorialistes, ses Educateurs, ses Magistrats, ses Animateurs sociaux, ses Agitateurs culturels, ses Journalistes, ses Amuseurs publics, ses Financiers, ses Economistes, ses Sociologues, ses Politiques... se relaient sans relâche afin de faire tourner au mieux la gigantesque Machine à décerveler dont ils sont peu ou prou les agents, les fonctionnaires ou les domestiques stipendiés.

L' Ecole est notamment le lieu privilégié du décevelage généralisé.

2. Nous avons discuté des buts fondamentaux des Communautés Mondiales Z. Mais leurs activités présentes sont évidemment déduites de décisions tactiques.

Quelle est la situation aujourd'hui ?

Dans un certain nombre de textes publiés par la Fraternité de Patagonie, les Sages Patagons ont dévoilé la plupart des aspects de l' Oecuménisme Z.

Et dans de nombreux pays nous notons avec satisfaction que des sceptiques et autres esprits avisés commencent à discerner la conjuration pour la domination mentale planétaire.

En conséquence les communautés de Zélotes font tout ce qui est en leur pouvoir pour empêcher le réveil de ces Individus et les forcer de renoncer à leur désir d' émancipation.

Or les communautés Z. sont plus unies et plus puissantes aujourd' hui que jamais elles ne le furent.

Les Zélotes construisent un mur de haine contre les les sceptiques et les kunistes. Ils se fondent principalement sur les Visions du Biblisme, du Rationalisme éthique, du Libéralisme et de la Social-démocratie pour développer leur propagande et leur pédagogie.

Pour asseoir leur pouvoir.

Ayant assuré leur emprise sur les territoires de l' Amérique du Nord et l' aire géopolitique anglo-saxonne, mais rencontrant d' incontournables obstacles en Asie, l' Europoldavie constitue le champ actuel de leurs préoccupations.

D' un autre côté, pragmatiques et rusés, ils ont favorisé de nouvelles disputes idéologiques dont ils ont espéré que par voie de conséquence elles contribueraient à balayer définitivement les Fraternités Patagones.

Leur stratégie est qu' après la déroute de ces ilots d'opposition, la voie sera définitivement ouverte pour établir leur domination sur une humanité décervelée et sur les foyers résiduels de résistance dispersés.

Le but de la Communauté Unifiée des Zélus du Village Mondial ( C.U. Z.V. M. ) est de conquérir - et de gouverner peuples et nations -, ce qu' ils appellent " apporter la Science et la Lumière " -, en contrôlant leurs organes de gouvernement et leur territoire, en maîtrisant leurs ressources, en pénétrant leurs administrations et leurs juridictions, en investissant leurs moyens d' éducation et de diffusion de l' information.

Et pour cela ils disposent de l' Agence Internationale de Renseignements ( I.S.A.), de ses satellites, de ses prodigieuses ressources informatiques.

3. Parviendont-ils à leurs fins ?

Notre souci n' est pas de prévoir l' avenir. Nous voyons les choses comme elles se sont développées jusqu' ici et nous évaluons les forces actuelles en présence.

Soyons réalistes.

Pour ce qui est de notre aire géohistorique, il n' y a guère d' espoir de stopper l' offensive du décervelage à prétention planétaire et de nous défaire des cléricatures autoritaires.

Le mouvement paraît irreversible.

Si les Communautés Internationales de Zélotes parviennent à réduire la Fraternité de Patagonie dans sa guerre mondiale dirigée contre l' Individu, le Rebelle, le Réfractaire et l' Anarque, le " recours aux forêts " -selon la noble expression d' Ernst Jünger -, deviendra à tout jamais impossible et la victoire de la Communauté Z. signifiera la disparition des Patagons.

La Communauté des Zélotes aura réussi à plonger à jamais l' humanité dans la "lumière" d' un obscurantisme et d' un conformisme généralisé.

Et dans cette hypothèse la soumission aux règles de la pensée et aux normes de la conduite du < Village planétaire > signifiera pour nous l' extinction du libre esprit.

 

   

Le tribunal des fous

Décrétales de Grégoire IX. France du Sud

(Tours, B.m., ms. 0568, f. 019v, 568)

 

clôture de la Nef des Fous : 15/02/2001


haut de page