Philosophie et 'pataphysique

Notions, repères, sujets, conducteurs de dissertations philosophiques

index à l'usage des Grands Commençants

 

 

Soutien scolaire à domicile

vers page d'accueil

1. Notions

La condition humaine (philosophie et pataphysique)

La nature et la culture (faut-il respecter la nature?)

Nature et culture ( philosophie ).

La conscience, l'inconscient, le sujet, le moi.

La conscience et la liberté. rêve et psychanalyse.

la conscience 2 la conscience 3 le rêve

la mauvaise conscience. la conscience morale

( comme cruauté et maladie. Les analyses de F. Nietzsche )

l' inconscient 2 l' inconscient 3 le désir 3 la santé

le désir. le désir 2 l' autre. Autrui.

l'art d'aimer. l'amitié ( Aristote )

la mémoire l'espace- temps

le temps 2 le temps 3 la mort

l' existence et la mort l'existence et la mort 2

l ' histoire et les historiens.

l' histoire 2 l'histoire 3 l'événement. le dessein cosmique.

la perturbation / la cosmologie. le particulier.

une cosmologie pataphysique. la répétition.

le réel. Le précaire, le singulier, l'éphémère. Du réel.

L'horreur. le rire. l'agélaste. l'insolence. l'insolite.

Rire, raison, nature ( Tartuffe ). le kitsch. le rien.

Rire et 'pataphysique. ( le Grand Jeu ) Rire des dieux.

 Métaphysique 1 ( Leibniz et la complexité ).

Métaphysique ( définition philosophique ).

la matière / la vie / l'esprit. Adunata 'patasophiques.

Le travail, le travaillisme, l'idéologie libérale-sociale-démocrate, l'oisiveté. ( Kierkegaard et Nietzsche )

Le travail, la technique et les échanges 2.

les échanges, l'argent ( 'pataphysique de K. Marx )

économie politique/utilité/valeur/richesse

 

Poétique ( philosophie et 'pataphysique ).

Critique des critiques. Sur le fantastique ( louis Vax )

L'esthétique, l'art et le beau.

( l'esthétique, la poétique, l'oeuvre d'art, la création, le génie, l'imagination, le jugement de goût )

L'art ( problématique ).

L'image, l'imagination, l'imaginaire. La fonction poétique.

Emotion et sens de la vie.

Philosophie, 'pataphysique, poétique.

Magritte. L'Harmonie. La Poésie. Art naïf.

Sur le théâtre 'pataphysique. Bunuel et les hérésies.

Sur Aristote, du théâtre et du jeu 'pataphysique.

La religion et les religions. Sauveur, sotériologie.

Monothéisme. Polythéisme.

La religion et la philosophie de la religion.

La foi ( Polyeucte ) Le mystère.

L'au-delà et l'Au-delà. Le miracle, définition.

La croyance : qu'est-ce que croire?

La croyance 2 ( Julien Torma, définition ).

La croyance 3 ( Hume : définition ).

Dieu et la philosophie.

Dieu peut-il être trompeur ?

( Descartes et / ou les Olympiens )

La philosophie ( définition, objet,méthodes ).

La philosophie ( définition2 ). philosophie / sujets.

La superstition philosophique.

Platon / Sartre / Husserl /

Les Mystifications de Kant.

Bergson ( conscience et liberté )

Bergson, Julien Gracq, le Surréalisme, le Grand Jeu

Philosophie, poésie, voyance, Daumal, Gilbert-Lecomte

 

 

Le langage. langage 2. la traduction.

Penser dans les mots. ( Hegel et la 'pataphysique )

Le cliché. Jeux de mots. la curiosité.

La communication. La poésie. ( Le Grabuge)

la métaphore.

Expliquer et justifier. ( explication et justification )

Explication symbolique. l'ambiguïté. le sens.

Le mythe de l'intelligibilité. l'idéologie.

L' inintelligibilité de l'Univers. l'émergence.

la raison et le sensible. Logique et connaissance.

la connaissance scientifique. ( loi, théorie, portée )

la physique. (péripatéticienne, classique, relativiste )

les lois de la nature2 les lois de la nature1

L'opinion, Faut-il respecter l'opinion?

L'illusion / l'erreur / la sottise 1. / l' illusion2

Illusion comique (Corneille). l'irrationalisme.

Apparence et illusion. Apparence chez Homère.

l' utopie et les utopies ( R. Ruyer ). la folie.

La certitude. Sens et vérité. Erreur, égarement.

Du sens et du non sens. La pensée. La perception.

l' illusion rationaliste des vertus du dialogue. ( Habermas )

La mystification.

le doute : doute sceptique, doute 'pataphysique.

Le calcul et la pensée. la logique. antilogiques

la logique ( définitions philosophiques ).

Le jugement. Jugement et vérité.

Opinion et idée. L 'explication. l'idée.

les oracles. L'interprétation. la démonstration.

Les sciences humaines. la Kabbale.

Mythe, science, philosophie :

( Les régimes d'intelligibilité des phénomènes )

 Petite histoire des philosophes.

( en limericks et clerihews )

 

Travail, éducation et liberté ( E. Kant ). 

liberté et 'pataphysique.

les Olympiens et le jeu. Jeu ( Roger Caillois).

la liberté : définitions philosophiques. L'amitié.

la morale : ( L'éthique, le devoir, la valeur, la volonté, la personne, le bonheur)

Petite morale / politique en mots-valises.

Diable, démons. Le droit, la justice. La justice sociale.

Le droit ( philosophie et 'pataphysique ).

Dire le droit. ( peut-on juger autrui ?)

Pascal et la critique de l'idée de justice.

La politique. ( la mystique démocratique. Louis Rougier )

La politique 2 ( société, pouvoir, Etat, violence )

Fétichisme sociétaire. Relations internationales.

Le despotisme de l' Etat ( Proudhon ) la tyrannie.

La violence ( force, pouvoir et usurpation )

( Pascal et Marx ) Du terrorisme. la violence2.

Terrorisme et violence. Le repentir.

Vivre la politique ( politique et 'pataphysique).

Anomie et polynomie 'pataphysique. Sans foi ni loi ?

L'Anarque. Don Juan. le Dandy. l'Euphore.

le Voleur. l' Unique. le Généalogiste. le cynique.

Gustave Flaubert. Raymond Queneau. Georges Palante.

La 'pataphilosophie Cynisme / kunisme. Dadaïsme

 

le ' Pataphilosophe. La nonchalance.

Le dilettantisme.

Alfred Jarry.

La 'pataphysique, histoire, fondamentaux.

La 'pataphysique : l'impossible définition.

Mythologie, mythologiques.

 

 

TS M.C. Escher... Figure impossible

 

2. Sujets, conducteurs de dissertations et sujets-textes

 

1. la conscience le sujet, le moi. 2. l'inconscient. 3. la mémoire. 4. le temps. 5. l'existence, la mort / 6. la mort 7. l'histoire et les historiens. 8. nature et culture. 9. l'autre, autrui. 10. le désir et les passions. 11. le bonheur. 12. l'art et le beau / l'image, l'imagination, l'imaginaire. 13. la technique, le travail, l'échange. 14. la raison et le sensible. L' irrationnel. Sens, valeur et portée de la Physique. La vie, le vivant. 15. l'opinion, la croyance, le jugement, l'idée, la connaissance et la vérité. L'interprétation. 15 bis. Apparence et illusion. 16. le langage et la communication. 17. logique, méthode, raisonnement. 18. le mythe, l'utopie, la science, la philosophie. 18 bis. La religion. 19. la vérité. 20. la liberté. 21. La morale et la politique ( devoir, valeur, volonté, respect / personne, bonheur ). 21bis. Le droit, la justice. 22. la société, l'Etat, la politique et le politique, l'actualité, le pouvoir, la violence. 23. philosophie, métaphysique, anthropologie.

 

 

-Les liens renvoient aux pages où les sujets sont abordés-

 ***

1. La conscience, le sujet, le moi.

1. La conscience de soi est-elle une connaissance ? 2. Peut-on ne pas être soi-même ? 3. Suis-je le mieux placé pour savoir ce que je suis ? 4. La conscience de soi suppose-t-elle autrui ? 5. Peut-on se mentir à soi-même ? 6. Qu' est-ce qui fait l'identité de chacun d'entre-nous ? 7. Changer, est-ce devenir quelqu' un d'autre ? 8. Peut-on avoir peur de soi- même ? 9. Le sujet humain peut-il être connu comme un objet ? Note sur la notion de sujet. 10. Comment comprendre la notion de vie intérieure ?

*

-sommes-nous conscients ou avons-nous à nous rendre conscients ? -la conscience est-elle source de liberté ou de contrainte ? -Peut-on échapper aux exigences de la conscience ? -le moi est-il ce qui se cache ou ce qui se manifeste ? -quels obstacles rencontrent la conscience ? -suis-je le sujet de mes pensées et de mes actions ? - juger < en son âme et conscience > : quelle valeur accorder à cette prétention ? -l'esprit est-il plus facile à connaître que le corps ? L'esprit est-il plus aisé à connaître que le corps ?

**

2. L' inconscient.

1. Sur quelles raisons pouvons-nous nous appuyer pour admettre l'existence de l'inconscient ? Note/variation : De quoi parlons-nous quand nous parlons d'inconscient ? 2. La duplicité de la conscience rend-elle inutile l'hypothèse de l'inconscient ? 3. Peut-il y avoir une science de l'inconscient ? 4. Puis-je invoquer l'inconscient sans ruiner la morale ? 5. La notion d'inconscient introduit-elle la fatalité dans l'existence ? 6. Quelle conception de l'homme l'inconscient remet-elle en cause ?

**

3. La mémoire.

1. l' oubli n'est-il qu'une défaillance de la mémoire ? 2. Oublier, est-ce la condition de la vie humaine ? 3. Y a-t-il une vertu de l'oubli ? 4. Y a-t-il un devoir de mémoire ? 5. La tradition est-elle un obstacle à la nouveauté ? 6. Un peuple sans mémoire est-il un peuple libre ?

-en quoi la mémoire nous libère-t-elle de l'emprise de l'actualité ?

**

4. Le temps.

1. Tout s' en va-t-il avec le temps ? 2. Maîtrise-t-on le temps ? 3. Faut-il penser le temps comme ce qui s' écoule ? 4. Faut-il vivre avec son temps ? 5. Peut-on échapper à son temps ? 6. Est-il raisonnable de lutter contre le temps ? 7. Prendre son temps est-ce le perdre ? 8. Est-il juste de dire que seul le présent existe ? 9. Pourquoi revenir sur le passé ? 10. L'étude du passé rend-elle le présent plus étrange ou plus familier ? 11. Peut-on prévoir l'avenir ? 12. peut-on échapper au temps ?

-Si l'espace est la forme de ma puissance, le temps n' est-il que l'expression de mon impuissance ?

**

5. L'existence. 6. La mort.

1. la pensée de la mort a-t-elle un objet ? 2. peut-on triompher de la mort ? 3. faut-il vivre comme si nous ne devions jamais mourir ? 4. faut-il apprendre à mourir ? 5. pourquoi craindre la mort ? 6. < La vie a-t-elle un sens ? > , cette question a-t-elle un sens ? 7. L'existence précède-elle l'essence ?

-peut-on apprendre à vivre ? -est-il nécessaire que l'histoire de l'humanité ait un sens pour que la vie d'un homme en ait un ?

**

7. L'histoire et les historiens.

1. Faut-il avoir vécu un événement pour le comprendre ? 2. A quoi reconnaît-on qu' un événement est historique ? 3. Le rôle de l'historien est-il de juger ? 4. L'historien peut-il être objectif ? 5. L' historien peut-il se détacher du présent ? 6. L'histoire peut-elle justifier le mal ? 7. Ce qui appartient à l'histoire est-il par là même inactuel ? 8. Faut-il renoncer à l'idée que l'histoire possède un sens ? 9. L' histoire est-elle ce qui arrive à l'homme ou ce qui arrive par l'homme ? 10. Comprend-on mieux ce dont on connaît l'histoire ? 11. L'étude de l'histoire nous conduit-elle à désespérer de l'homme ? 12. L'histoire connaît-elle sa fin ?

*

Contribution à un débat : qui doit écrire l'histoire ?

-pourquoi s'intéresser à l'histoire ? -le présent peut-il s'expliquer intégralement par l' histoire ? -faire de l'histoire, est-ce juger le passé ? -peut-on être l'historien de son temps ? -les historiens ne se bornent-ils pas à raconter des histoires ?

**

8. Nature et culture.

1. prétendre distinguer l'homme de l'animal, est-ce légitime ? 2. est-ce un devoir de respecter la nature ? 3. est-il légitime de prendre la nature comme modèle ? 4. la nature fait-elle bien les choses ? 5. le projet de maîtriser la nature est-il raisonnable ?

-la nature fait-elle bien les choses ? -peut-on juger objectivement la valeur d'une culture ?

**

9. L'autre, autrui.

1. Peut-on connaître autrui? 2. La place d' autrui. 3. Comment savoir qu' un autre être est conscient ? 4. Un homme peut-il en juger un autre ? 5. Autrui est-il un autre moi-même ? 6. Suis-je prisonnier du jugement qu'autrui a de moi-même ? 7. Qu'est-ce qu'un homme seul ? -la présence d'autrui nous évite-t-elle la solitude ? -l'amitié est-elle la forme idéale du rapport à autrui ? -au nom de quoi peut-on reprocher à quelqu'un d'être égoïste ? -sans autrui, puis-je être humain ? -puis-je comprendre autrui ?

**

10. Le désir et les passions.

1. Désirer, est-ce nécessairement souffrir ? 2. Ne désire-t-on que ce dont on manque ? 3. Sommes-nous responsables de nos désirs ? 4. Un désir peut-il être coupable ? 5. Peut-on désirer l'impossible ? 6. Peut-on vouloir être immortel ? 7. Accomplir tous ses désirs, est-ce une bonne règle de vie ?

*

-désirer, est-ce nécessairement souffrir ? -le désir suppose-t-il nécessairement la connaissance préalable de son objet ? -que peut nous apporter une réflexion sur nos désirs ?

-De la jalousie.

**

11. Le bonheur.

Qu'attendons-nous donc pour être heureux ? La recherche du bonheur est-elle un idéal égoïste ? N' y a-t-il de bonheur que dans l'instant ? Un bonheur sans illusion est-il concevable ? Que convient-il d' entendre par < avoir tout pour être heureux >? Faut-il choisir entre être heureux et être libre ? La recherche du bonheur est-elle nécessairement immorale ? Faut-il s' abstenir de penser pour être heureux ?

**

12. L'art et le beau.

A. 1. L'oeuvre d' art nous met-elle en présence d'une vérité impossible à découvrir par d' autres voies ? 2. L' art modifie-t-il notre rapport à la réalité ? 3. Faut-il recourir à la notion d' inspiration pour rendre compte de la production artistique ? 4. Tout le monde est-il artiste ? 5. L'artiste doit-il chercher à plaire ? La sensibilité aux oeuvres d'art demande-t-elle à être éduquée ? Peut-on parler d'une utilité des beaux-arts ?

B. 6. Le beau peut-il ne pas plaire ? 6. bis. La beauté est-elle une promesse de bonheur ?

6. ter. sans l'art, parlerait-on de beauté ? C.7. L'art est-il mort ?

*

-l' art rend-il meilleur ? -< Ceci n'est pas de l'art >. Peut-on justifier ce jugement ? -l'art doit-il s'intéresser à la laideur ? -la signification d'une oeuvre d'art est-elle celle d'une chose ordinaire ? -juge-t-on du beau ou le perçoit-on ?

L'image, l'imagination, l'imaginaire.

**

13. La technique. Le travail. L'échange.

1. Le travail peut-il rendre libre ? 2. Est-ce un devoir de travailler ? 3 Travailler, est-ce perdre son temps ?

4. Le travail a-t-il une valeur morale ? 5. Le travail n'est-il que servitude ? 6. Qu'est-ce qui peut donner un sens au travail ? 7. Toute relation à autrui est-elle un échange ? 8. Donner pour recevoir, est-ce le principe de tout échange ? 9.Tout peut-il s'acheter ? 10. L'oisiveté est-elle la mère de tous les vices ?

*

-Les objets techniques nous imposent-ils une façon de penser ou seulement une manière de vivre ? -a-t-on raison d'accuser la technique ? -la technique peut-elle tenir lieu de sagesse ? -peut-il y avoir savoir-faire sans savoir ? -tout ce qui est techniquement possible est-il souhaitable ?

**

14. la raison et le sensible, la Physique, l'irrationnel.

Sens, valeur et portée de la Physique.

L' Univers est-il intelligible ? ( ordre, désordre, entropie, indéterminisme, émergence, complexité... )

1. Y a-t-il quelque chose de vrai dans la sensation ? 2. Puis-je faire confiance à mes sens ?

3. L 'usage de la raison est-il une garantie contre l'illusion? 4. Pourquoi observer sans théorie instruit-il si peu ? 5. Sur quoi peut se fonder la conviction d'avoir raison ? 6. Peut-on mal user de sa raison ? 7. Avoir raison et donner ses raisons... 8. L' irrationnel est-il irréductible à la raison ?

*

-à quoi sert la raison ? -l'opinion a-t-elle nécessairement tort ? -un homme raisonnable est-il un homme insensible ? -l'usage de la raison suppose-t-il le rejet de toute croyance ? -si les hommes créent les valeurs, peuvent-ils encore y croire ? -peut-on combattre une croyance par le raisonnement ? -le savoir exclut-il toute forme de croyance ? -la connaissance scientifique abolit-elle toute croyance ? -l'irrationalité n'est-elle qu'une faiblesse de l'esprit ? -la raison a-t-elle à s'occuper de l'irrationnel ? -Doit-on se fier aux préceptes de la raison ? -faut-il laisser une place à l'irrationnel dans la conduite de la vie ? -est-il raisonnable de donner un sens à tout ? -si le monde n'a pas de sens, la philosophie a-t-elle encore un objet ? -l'inutile peut-il avoir une valeur ? -faut-il donner un sens à la souffrance ?

**

15. L'opinion, le jugement, l'idée, la connaissance et la vérité.

pour bien penser, faut-il ne rien aimer ?

Faut-il respecter l'opinion?

A. 1. Qu' est-ce que juger ? 2. Pour juger faut-il seulement apprendre à raisonner ? 3. N' y a-t-il de liberté que du jugement ? 4. Faut-il fixer des limites à l' esprit critique ? 5. Faut-il être spécialiste d' un domaine pour en juger ?

B. 6. Une idée peut-elle être neuve ? 7. Y a-t-il une force des idées ? 8. Peut-on accéder à la réalité sans passer par l' abstraction ? 9. Apprendre, est-ce seulement s' informer ?

C. 3. 10. Que peut une preuve contre un préjugé ? 11. Y a-t-il de bons préjugés ? 12. La diversité des opinions rend elle vaine la recherche de la vérité ? 13. Toutes les opinions sont-elles tolérables ? 14. L 'opinion a-t-elle nécessairement tort ?

15. Toute vérité est-elle démontrable ? 16. quel est le domaine de la connaissance scientifique ?

L'interprétation.

L'erreur et l'égarement (Atè) L'illusion, l'erreur, la bêtise.

**

La vie, le vivant.

La connaissance scientifique du vivant exige-t-elle que l'on considère l'organisme comme une machine ? Connaît-on la vie ou connaît-on le vivant ? Le vivant est-il entièrement connaissable ? Doit-on concevoir des limites à l'expérimentation sur le vivant ?

Mettre au monde, c'est "donner le vie" ; dans quel monde ? Est-il légitime de réduire l'existence à la vie ? La vie, la Vie, le vivant.

**

15 bis. Apparence et illusion.

1. Y-a-t-il une vérité des apparences ? 2. Dissiper une illusion est-ce seulement corriger une erreur ? 3. Lorsque la vérité dérange faut-il lui préférer l' illusion qui réconforte ? 4. Peut-on vivre sans illusion ? 5. Le paradoxe du comédien. 6. Quand l' être c'est le voir ... A Cloyne chez l' évêque Berkeley.

-peut-on se fier à l'évidence ?

**

 16. Le langage et la communication.

-communiquer.

-sens et non sens.

1. glossolalie. 2. le Poète et le Logicien. 3. le devoir d' aimer. 4. l' impératif de liberté. 5. l'égalité impossible. 6. les pièges de l' être. 7. le vide des Mots et l'oubli des choses. 8. ni le sommeil ni la mort ne se peuvent regarder en face. 9. la Vie a-t-elle un sens? 10. Les illusions d'un phénoménologue. 11. Faut-il éviter les querelles de mots ? 12. Sommes-nous maîtres de nos paroles ? 13. Pourquoi la philosophie et la 'pataphysique jugent-elle primordial de réfléchir sur les mots ? 14. L'ambiguïté des mots peut-elle être heureuse ?

Des mots.

1. A quoi sert le langage ? 2. Faut-il vouloir une langue universelle ? 3. Quelles relations entre les mots et les choses ? 4.Le sous-entendu. 5. Pourquoi se tait-on ? 6. Parole, paroles, Parole, parabole. 7. Peut-on tout dire ? 8. Ceci est d'un autre ordre...

Du réalisme nominal.

1. Peut-on saisir la signification ? L' impossible signification. 2. De quoi la notion est-elle la notion ? L' essence, le signe, la chose. 3. Qu'est-ce que nommer ? 4. Paradoxe de la réflexivité. Le passage à niveaux. 5. Pièges du réalisme nominal. 6. De la vertu de l' étymologie. 7. Qu'est-ce que l'infini ? Les désarrois de l'élève Törless. 8. Les mots sont-ils par nature ou par convention ? Le vin de Démocrite. 9. Qu'est-ce qu'un énoncé performatif ? Quand dire, ce n'est pas tout à fait... faire. 10. L' imitation du cinéma ou la confusion du signe et de la chose.

*

Philon aux enfers. Sens, clairvoyance et dépression.

-les paroles engagent-elles tout autant que les actes ? -en apprenant sa langue maternelle, n'apprend-on qu'à parler ? -faut-il accorder de l'importance aux mots ? -y a-t-il un langage du corps ? -pourquoi la philosophie juge-t-elle primordial de réfléchir sur le langage ?

**

17. La logique, le doute, la méthode, le raisonnement.

-la raison est-elle seulement affaire de logique ? -une pensée cohérente est-elle nécessairement vraie ? -les règles de la logique limitent-elles la liberté de l'esprit ? -a-t-on le droit de se contredire ? -définir la logique comme l'art de penser, est-ce appauvrir la pensée ? -la logique est-elle une science ?

-faut-il douter de tout ?

-jusqu'à quel point connaître implique-t-il l 'acte de de douter ? -est-il possible de penser par soi-même ? -connaître, est ce expérimenter ? -à quoi reconnaît-on qu'une découverte est scientifique ? -l'expérience peut-elle démontrer quelque chose ? -peut-on apprendre à penser ?

Du réel.

Il y a. L'incontournable. Inintelligibilité. L' être et le néant. Au musée. Dialogue du sage taoïste et du 'pataphilosophe. Misère de la métaphysique. De l'existence. Du rien. Rabelais 'pataphilosophe. Nécessité ou contingence.

De l' irréel.

La nuit du silence. Profondeur de la 'pataphysique. L' autodafé du Chevalier. suite. Le passage. Qui suis-je ? Le moi. L' inutile répétition. L' illusion des Zélus. Dialogue des morts. Le vide du lieu. Le vide du temps.

 Apparence et illusion.

1. Y-a-t-il une vérité des apparences ? 2. Dissiper une illusion est-ce seulement corriger une erreur ? 3. Lorsque la vérité dérange faut-il lui préférer l' illusion qui réconforte ? 4. Peut-on vivre sans illusion ? 5. Le paradoxe du comédien. 6. Qu'est-ce que l'idéalisme ? Quand l' être c'est le voir ... A Cloyne chez l' évêque Berkeley.

 De la certitude.

1. Certitude et mauvaise foi. 2.Comment parvenir à la certitude ? De l' incertitude. 3. Comment choisir sa vie ? Le choix des sorts ou Platon détourné. 4. Quelle méthode adopter ? Le cercle des méthodes. 5. L évidence est-elle un leurre ? Nager dans l' évidence.

 Chez le logicien.

1. l'absurde ou l' ambiguïté ? 2. valeur de la contradiction ? 3. le Mouvement de l'Histoire. 3bis. valeur de la différence. 4. dilemme. 5. La raison peut-elle être une passion? 6. antinomies.

Au pays des paradoxes.

**

18. Le mythe, l'utopie, la science, la philosophie.

Mythologie, mythologiques.

1. expliquer l'explication. 2. une ou plusieurs manières d'expliquer ? 3. qu'est-ce qu'un triangle ? 4. de la chute des corps.

-peut-on affirmer que l'utopie est nécessaire ?

-les mondes imaginaires sont-ils des refuges ?

5. expliquer, est-ce justifier ?

La connaissance scientifique. ( croyance, mathématique, réalité, loi, théorie, physique )

1. la science est-elle une croyance justifiée ? 2. n' y a-t-il de science que de ce qui est mathématisable ? 3. le développement des sciences est-il recherche du savoir ou de la puissance ? 4. la science est-elle en mesure de dicter des conclusions morales ? 5. qu'est-ce qu'une loi de la nature ? 6. le physicien a-t-il affaire à la réalité ? 7. nature et valeur des théories physiques.

*

-la physique nous permet-elle la connaissance du monde en soi ? -une connaissance scientifique donne-t-elle du pouvoir sur l'avenir ? -la science découvre-t-elle ou construit-elle son objet ?

La perception.

Problématique générale.

1. La perception n'est-elle qu'une hallucination vraie ?

2. Nos perceptions ne sont-elles que des rêves bien liés ?

La perception est-elle déjà une science ? Suffit-il de voir pour savoir ? La perception est-elle passive ou active ? Le réel se réduit-il à ce que l'on perçoit ? Percevoir, est-ce connaître ? Percevoir, est-ce seulement recevoir ? La raison modifie-t-elle la perception sensorielle ? L'art, la science enrichissent-ils la perception du réel ? Quand nous percevons, comment savons-nous que nous ne rêvons pas ? Quel est le rôle de la pensée dans l'acte de percevoir ? La perception est-elle présentation directe de la chose perçue ? L'illusion est-elle une erreur de perception ?

**

18bis. La religion.

1. A quoi reconnaît-on une attitude religieuse ? 2. La religion peut-elle se définir par sa fonction sociale ? 3. La foi religieuse exclut-elle tout recours à la raison ? 4. Le sentiment religieux implique-t-il la croyance en un être divin ? 5. Foi, croyance, superstition. 6. La religion est-elle un défi à la raison ?

**

19. La vérité.

1. Pourquoi avons-nous du mal à reconnaître la vérité ? 2. Ne doit-on tenir pour vrai que ce qui est scientifiquement prouvé ? 3. La vérité est-elle contraignante ou libératrice ? 4. Qu' est-ce que prouver ? 5. La vérité peut-elle être relative ? 6. Est-ce par amour de la vérité que l' homme recherche le savoir ? 7. A-t-on le droit de se taire quand on connaît la vérité ? 8. Faut-il chercher la vérité à tous prix ? 9. La vérité dépend-elle de nous ? 10. La vérité est-elle précaire ?

Sens et vérité.

-l'accord entre les hommes est-il un critère suffisant de vérité ? -une vérité est-elle discutable ? -toute vérité a-t-elle besoin d'être prouvée ? -l'ignorance est-elle une excuse ? -peut-on se passionner pour la vérité ? -douter, est-ce renoncer à la vérité ? -faut-il chercher à tout démontrer ?

**

20. La liberté.

1. la liberté peut-elle être prouvée ? 2. sommes-nous responsables de notre manque de volonté ? 3. Peut-on opposer le devoir à la liberté ? 4. exiger l'obéissance, est-ce nécessairement porter atteinte à la liberté ? 5. suis-je libre de penser ce que je veux ? 6. la liberté se définit-elle comme un pouvoir de refuser ? 7. Être libre, est-ce ne rencontrer aucun obstacle ?

*

-peut-on avoir peur d'être libre ? -l'ordre s'oppose-t-il à la liberté ? -la liberté est-elle notre plus grand bien ? -promettre, est-ce renoncer à sa liberté ? -la liberté est-elle possible sans le courage ? -la liberté de penser consiste-t-elle à penser n'importe quoi ?

**

21. La morale et la politique.

Devoir. L' amour peut-il être un devoir ? Les devoirs sont-ils seulement des contraintes ? Avons-nous le devoir de faire le bonheur d'autrui ? Peut-on faire plus que son devoir ? Suffit-il de faire son devoir ? Qu'est-ce qui, en moi, me dit ce que je dois faire ? Nul n'est méchant volontairement.

Valeur. Faut-il chercher en toute chose l' efficacité ? Les valeurs morales sont-elles relatives ? Ce qui ne peut s' acheter est-il dépourvu de valeur ?

Volonté. Faire ce qu' on veut, est-ce faire ce qui plaît ? Qu'est-ce qu'un homme de bonne volonté ? Peut-on vouloir ce qu' on ne désire pas ? Comment comprendre l' expression < ne pas savoir ce que l'on fait ? >. Que peut la volonté contre le désir ? Aristote, Socrate et Kant.

Personne. Changer, est-ce devenir quelqu' un d'autre ? Le respect n'est-il dû qu'à la personne ?

Bonheur. Qu'attendons-nous donc pour être heureux ? La recherche du bonheur est-elle un idéal égoïste ? N' y a-t-il de bonheur que dans l'instant ? Un bonheur sans illusion est-il concevable ? Que convient-il d' entendre par < avoir tout pour être heureux >? Faut-il choisir entre être heureux et être libre ? La recherche du bonheur est-elle nécessairement immorale ? Faut-il s' abstenir de penser pour être heureux ?

***

 21bis. le droit, la justice.

1. Dans quel but les hommes se donnent-ils des lois ? 2. Pourquoi écrit-on les lois ? 3. Le droit peut-il garantir la liberté ? 4. La punition est-elle la forme légale de la vengeance ? 5. Faut-il parfois désobéir aux lois ? Peut-on en appeler à la conscience contre la loi ? 6. Est-ce la même chose de faire respecter le droit par la force et fonder le droit sur la force ? 7. Peut-on discerner dans les changements du droit un progrès vers la justice ? 8 . Que pensez-vous de l'adage : < Que la justice s'accomplisse, le monde dût-il s'effondrer ? ( Fiat Justitia, pereat mundus ). 9. Qu'est-ce qu'un homme juste ?

Pascal et le fondement ontologique de l'injustice : l'attachement ( La morale et la doctrine, Pensées, 471-396 ).

***

22. La société, l'Etat, le politique et la politique, l 'Etat, le pouvoir, la violence, le terrorisme.

La société.

Une société peut-elle être objet de connaissance ? Les hommes ne vivent-ils en société que par intérêt ? Peut-on concevoir une société sans travail ? Une société juste peut-elle s' accommoder d' inégalités ? La Cité se compose-t-elle d' individus ?

L'Etat.

Qu'attend-on de l'Etat : qu'il assure notre bonheur ou qu'il garantisse notre liberté ? La morale relève-t-elle de la compétence de l'Etat ? l'individu se réalise-t-il grâce à l'Etat ou contre lui ? L'Etat a-t-il pour but de maintenir l'ordre ou d'établir la justice ? L'Etat doit-il reconnaître des limites à sa puissance ? L'Etat doit-il être sans pitié ?

Le politique et la politique.

l' action politique peut-elle être autre chose que la recherche du moindre mal ? Peut-on être homme sans être citoyen ? Peut-on critiquer la démocratie ? La responsabilité politique n'est-elle réservée qu' à ceux qui gouvernent ? Les hommes ont-ils besoin d'être gouvernés ?

Comment vivre la politique ?

Faut-il suivre l'actualité ?

Questions adressées aux économistes...

Le pouvoir.

Faut-il reconnaître quelqu'un comme son maître ? Y a-t-il un plaisir a gouverner ? La compétence technique peut-elle fonder l'autorité politique ? Qu' est-ce qu'un tyran ? ( dictature, despotisme, despotisme éclairé, autocratie..)

La violence.

La violence est-elle un mal nécessaire ? La violence est-elle toujours destructrice ? Toute violence est-elle sans raison ?

Le terrorisme.

***

23. La philosophie.

La philosophie peut-elle se passer d'une réflexion sur les sciences ?

Le philosophe a-t-il quelque chose à apporter au savant ? A quoi sert la philosophie ? Comment une philosophie ancienne peut-elle être actuelle ? L 'attitude philosophique peut-elle être définie par la décision de ne jamais croire ? Un philosophe est-il nécessairement un homme de son temps ? La philosophie recherche-t-elle la vérité ou le sens ? La science peut-elle tenir lieu de philosophie ? La philosophie peut-elle être définie comme une réflexion sur tous les savoirs ? L' engagement politique est-il compatible avec la recherche philosophique ? Sans métaphysique, l'homme peut-il comprendre son existence ? Faut-il vraiment renoncer à chercher l'origine et la destination de l'univers ?

*

Philosophie et 'pataphysique au Concours général.

****

Sujets-textes ( philosophie )

 

1. Bergson : Conscience et liberté.

2. Alain : De l'opinion publique.

3. Cournot : De la raison dans l'histoire.

4. Spinoza : Herméneutique et exégèse critique.

 ****

3. Repères

 

Sommaire :

absolu / relatif - abstrait / concret - acte / puissance - analyse / synthèse -

autonomie / hétéronomie - cause / fin - contingent / nécessaire / possible -

croire / savoir - essentiel / accidentel - expliquer / comprendre - en fait / en droit - formel / matériel -genre / espèce / individu - idéal / réel - identité / égalité / différence - intuitif / discursif - légal / légitime - médiat / immédiat - objectif / subjectif - obligation / contrainte - origine / fondement - démontrer / interpréter - persuader / convaincre - principe / conséquence - ressemblance / analogie - en théorie / en pratique - transcendant / immanent -

universel / général / singulier / particulier

 

 

 

René Magritte